•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour progressif des cols bleus dans les zones prioritaires, dit la mairesse Plante

Vue panoramique d'une intersection inondée.

Le bris d'une conduite d'eau peut inonder rapidement tout un secteur.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

« À partir du 13 avril, des opérations de nettoyage vont commencer dans des lieux prioritaires » à Montréal, notamment dans les arrondissements où il y a des risques d’inondation, indique la mairesse Valérie Plante.

En entrevue à Tout un matin, Valérie Plante rappelle que Montréal a connu des inondations importantes dans certains arrondissements dans les dernières années et qu’il faut s’y préparer.

Les cols bleus sont déjà à l’œuvre pour s’assurer que les puisards sont vidés, que l’on soit prêt en cas d’écoulement des eaux, notamment dans les arrondissements comme Rivière-des-Prairies.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Depuis mardi, des agents de prévention se rendent dans les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro, d'Ahuntsic-Cartierville et de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève, de même que dans les municipalités de Senneville et de Sainte-Anne-de-Bellevue.

Un retour progressif

La mairesse insiste sur un retour progressif. On ne verra pas toutes les équipes de la Ville partout. On doit respecter les règles gouvernementales de réduction de l’activité et de distanciation sociale, ajoute-t-elle.

Le gouvernement du Québec a mis la province en pause afin de concentrer ses efforts sur la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Les cols bleus s’occuperont par la suite des pistes cyclables, où des accumulations d’eau peuvent présenter un danger pour les cyclistes. Il s’agit de profiter du peu de circulation en ce moment pour y effectuer les travaux de nettoyage.

Nettoyage du printemps

Si la mairesse qualifie d’excellente l’idée de nettoyer son bout de trottoir, elle rappelle que cela nécessite des précautions particulières pour ne pas enfreindre les directives gouvernementales.

On ne veut pas envoyer une consigne pour que tout le monde sorte dans la rue samedi pour nettoyer son trottoir parce qu’on veut éviter les rassemblements.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Et pour faciliter les déplacements des citoyens, la mairesse de Montréal mise sur le corridor sanitaire qui prend forme sur l’avenue du Mont-Royal.

Cette mesure consiste à élargir les trottoirs jusqu’à 4,5 mètres. Cela permettra de respecter les deux mètres de distance entre les personnes et mieux protéger les gens appelés à faire leurs achats essentiels sur cette avenue.

Malgré tout, la mairesse rappelle qu'il serait préférable de rester à la maison pour le long week-end et ainsi éviter les contaminations communautaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale