•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confiné à la maison? Votre prime d’assurance auto pourrait diminuer

Rebecca Richardson debout, souriante, à côté de sa voiture, devant sa maison.

Rebecca Richardson, résidente de Windsor en Nouvelle-Écosse, affirme qu'elle n'a eu aucune difficulté à obtenir une réduction de 232 $ sur sa prime d'assurance automobile parce qu'elle ne conduit plus quotidiennement au bureau.

Photo : Gracieuseté/Ned Kelleher

Radio-Canada

De nombreux Canadiens circulent beaucoup moins sur les routes en cette période de confinement à domicile et de télétravail pour réduire la propagation de la COVID-19, et plusieurs compagnies d'assurance automobile proposent des mesures d'aide.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

C’est le cas de Rebecca Richardson et de son conjoint, des résidents de Windsor, en Nouvelle-Écosse, qui n’ont plus à se rendre quotidiennement au bureau et qui sortent moins souvent qu’auparavant.

Mme Richardson dit avoir appelé son assureur, TD Assurance, lundi, pour vérifier si ses primes pouvaient diminuer en conséquence. Selon elle, l’entreprise l’a informée qu’elle paiera 232 $ de moins cette année.

L’employé à qui elle a parlé, dit-elle, lui a demandé de rappeler lorsqu’elle recommencera à conduire vers le bureau, afin de rétablir ses primes à leur taux normal. On lui a promis, selon elle, qu’elle n‘aurait pas à payer de frais pour tout cela.

L’assureur a précisé, ajoute Mme Richardson, que la réduction de sa prime entrait en vigueur le jour de son appel et qu’elle ne peut pas être rétroactive.

Comment obtenir un rabais?

Plusieurs entreprises qui vendent de l’assurance automobile au Canada ont annoncé qu’elles accordaient une réduction de prime aux automobilistes qui conduisent moins.

Chacune d’elle a son propre processus en la matière. Plusieurs ont publié les renseignements nécessaires sur leur site Internet.

Un homme avec un masque sur le nez et la bouche marche dans une rue sale en transportant plusieurs sacs de plastique.

Une diminution de la circulation automobile en cette période de confinement entraîne chez plusieurs assureurs automobiles une baisse des primes, mais la procédure pour en bénéficier est différente chez chacun d'eux.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

La compagnie Intact Assurance, par exemple, dit évaluer chaque demande au cas par cas. Elle propose un ajustement des primes à ses clients qui conduisent moins, ainsi que des paiements différés et l’élimination des frais pour défaut d’un paiement.

Intact encourage ses clients en difficulté financière de communiquer avec leur courtier, Intact Assurance ou Assurance belairdirect, pour discuter de ces mesures, explique une porte-parole, Jennifer Beaudry.

Allstate Canada offre depuis mercredi une remise nommée « Je reste à la maison ». Le programme de 30 millions de dollars s’adresse à ses clients qui avaient l'assurance automobile le 8 avril. Ces derniers peuvent s’attendre à recevoir un chèque en mai.

Aviva, pour sa part, a annoncé des mesures d’aide de 100 millions de dollars à ses clients de l’assurance automobile. Ces mesures comprennent notamment une baisse de 75 % de la prime d’assurance pour ceux qui ont cessé de conduire.

600 millions de dollars d’économie pour les automobilistes

Le Bureau d’assurance du Canada, qui représente plusieurs assureurs, a annoncé mercredi que ses membres réduisaient leurs primes d’assurance pour 90 jours. Cela peut entraîner, selon lui, des économies totales de 600 millions de dollars pour leurs clients.

Nous travaillons sur cela depuis quelques semaines maintenant, souligne le président et chef de la direction de l’organisme, Don Forgeron.

Il y a moins de véhicules circulant sur les routes, le risque d’accident a diminué et il fallait par conséquent ajuster les primes d’assurance automobile, explique M. Forgeron.

Des milliers de consommateurs avaient déjà vu leur prime d’assurance diminuer ou leur paiement être différé en communiquant avec leur assureur avant l’annonce de ces mesures le 8 avril, ajoute M. Forgeron.

Les automobilistes qui conduisent moins devraient communiquer avec leur compagnie d’assurance, leur courtier ou leur agent pour discuter d’une réduction de leur prime, recommande Don Forgeron.

Il rappelle aux consommateurs que plusieurs employés de ces entreprises travaillent de leur domicile ces jours-ci, qu’il faut être patient et qu’il faut comprendre que chaque entreprise peut proposer des mesures différentes.

Les entreprises vont assurément améliorer leur réputation en accordant des mesures d’aide à leurs clients ces temps-ci, estime le directeur du Conseil des consommateurs du Canada, Ken Whitehurst.

Toute réduction des primes d’assurance est une bonne nouvelle pour les consommateurs, dit-il, en ajoutant que le défi est de déterminer ce qui constitue une réduction appropriée.

Avec les renseignements d’Yvonne Colbert, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Finance et assurances