•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Minces chances que la Fête du lac des Nations soit présentée cet été

Des spectateurs dansent à la Fête du lac des Nations de Sherbrooke.

La Fête du lac des Nations à Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Carl Marchand

Radio-Canada

L’espoir du directeur général de la Fête du lac des Nations, Jean-Pierre Beaudoin, de pouvoir présenter son événement au mois de juillet à Sherbrooke, s’est dissipé mercredi lorsque le premier ministre, François Legault, a mentionné que la consigne du deux mètres va rester pour des mois.

Je me disais qu’on avait 50% des chances [de présenter la fête], là, on s’approche du 75% des chances qu’il n'y en ait pas, s’est avancé M. Beaudoin.

Ce dernier assure que toute l’équipe travaille encore à préparer le plus grand événement estival de la région.

On va prendre une décision rapidement. La date limite pour assurer une fête est le 15 mai, mais on n’attendra pas [cette date], a-t-il précisé.

Jean-Pierre Beaudoin espère recevoir des consignes claires de la part du gouvernement. Nous, ce que l’on veut savoir, c’est quelques mois, c’est quoi, s’interroge-t-il au sujet de la consigne du deux mètres de distanciation à respecter. Le plus important, c’est la santé et la sécurité pour la population.

Dans ce contexte, il est impensable de présenter des spectacles et M. Beaudoin se dit pessimiste à l’idée que les artistes internationaux attendus cet été pourront traverser les frontières.

Il élabore en ce moment des idées de divertissements qu’il pourrait mettre en place dans les prochains mois.

On veut essayer de rester près de la communauté, on planche sur certains projets pour divertir la population qui va en avoir besoin.

Et il est catégorique, la Fête du lac des Nations ne peut pas être reportée. Elle va avoir lieu, ou non.

Autres événements

D’autres événements culturels sont prévus à Sherbrooke cet été, notamment le Sherblues & Folk et les Concerts de la Cité. À leur deux, ces événements représentent 90 spectacles. Selon la directrice générale et artistique du Théâtre Granada, Suzanne Marie Landry, tout porte à croire qu’ils seront annulés.

On est à peu près dans les mêmes estimations [que Jean-Pierre Beaudoin]. C’est à peu près impossible de respecter le deux mètres.

Elle ajoute également qu'une décision devra être prise rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Coronavirus