•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents et employés des CHSLD de l'Abitibi-Témiscamingue seront testés

L'établissement du CHSLD de Rouyn-Noranda

L'établissement du CHSLD Pie XII de Rouyn-Noranda (archives)

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Le premier ministre du Québec a annoncé aujourd'hui que tous les aînés hébergés dans les CHSLD, ainsi que tous les employés qui y travaillent, à l'échelle de la province, seront dépistés pour la COVID-19. En Abitibi-Témiscamingue, cela représente près de 700 personnes.

Le directeur du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), André Tessier, explique que la mise en oeuvre de cette directive ministérielle fonctionnera par ordre de priorité.

Il y aura un ordre de priorité parce que la capacité de dépister tout le monde du jour au lendemain demande une organisation. Donc ils vont nous revenir avec le détail sur la procédure pour réaliser ça. Actuellement, dans les discussions, les ressources intermédiaires, les résidences privées pour aînés et les ressources de type familial n'ont pas été mentionnées, mais ça ne veut pas dire qu'elles ne sont pas dans les réflexions du ministère. On a surtout parlé des CHSLD actuellement.

Il ajoute que les lignes directrices émises par le ministère pour les CHSLD sont mises en place dans une proportion de 80 % dans la région.

Reste à finaliser l'organisation de « zones chaudes » pour recevoir d'éventuels cas confirmés dans chacun des neuf CHSLD de la région, ainsi que les mécanismes de communications sécuritaires.

En ce qui a trait au déploiement de ressources additionnelles en médecine et en soins infirmiers, la présidente-directrice générale du CISSS-AT, Caroline Roy, indique qu'un coordonnateur dédié à la réaffectation des effectifs médicaux a été désigné dans la région.

Le Centre d'hébergement Harricana d'Amos.

Le Centre d'hébergement Harricana d'Amos (archives)

Photo : Radio-Canada / Sandra Ataman

Il s'agit de Dr Éric Dupras, qui est chirurgien général à l'hôpital d'Amos, qui va faire l'exercice avec l'ensemble des équipes médicales de l'ensemble de notre territoire pour s'assurer de répondre à des besoins qui sont maintenant devenus plus importants, soit en CHSLD, accompagner les différentes résidences privées pour aînés, ou notre bureau de santé, même en fonction de la disponibilité de certains effectifs médicaux, particulièrement les spécialistes qui ont vu leur clinique ou leurs activités réduites, explique-t-elle, mentionnant qu'une rencontre est prévue à ce sujet dès demain.

Mentionnons finalement qu'aucun cas de COVID-19 n'a été déclaré dans les neuf CHSLD de la région. La résidence privée pour aînés Bleu Horizon est quant à elle considérée comme un foyer de contamination, alors qu'elle compte aujourd'hui 17 résidents atteints de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !