•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers un été sans festival ni grande foule sur les Plaines

Une foule de spectateurs dans le soir, avec des lumières, et leur téléphone dans leur main

Les plaines ne seront sans doute pas encore mesure d'accueillir de grande foule cet été.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le premier ministre a dit tout haut ce que plusieurs pensent depuis quelques semaines déjà : il sera difficile d’organiser des rassemblements comme le Festival d’été de Québec (FEQ) au cours des prochains mois.

Lors de son point de presse de 13 h, François Legault a été rassurant concernant la reprise rapide des activités économiques. Par contre, il a été très clair sur un point : il faut s’attendre à suivre la consigne de distanciation physique pour des mois.

La question du FEQ a été soulevée parmi les journalistes, le festival doit avoir lieu au début juillet.

C'est très difficile dans un festival ou dans un événement où il y a des centaines, [voire] des milliers de personnes, de respecter la règle du deux mètres, a-t-il mentionné.

François Legault en conférence de presse.

« C'est peu probable qu'on soit capable d'avoir ce genre de festival cet été. » - François Legault

Photo : Radio-Canada

Annonces à venir

Personne ne pouvait prédire la réponse du premier ministre. À preuve, en après-midi mercredi, le FEQ et la Ville de Québec n’étaient pas en mesure de confirmer ou d’infirmer la tenue du festival et des autres grands rassemblements de l'été, comme la fête nationale.

La Ville Québec fera le point jeudi après-midi. Même chose du côté du FEQ, des détails suivront dans la matinée de jeudi par voie de communiqué.

À Montréal, l’annulation des événements majeurs a été annoncée mardi, et ce, jusqu'au 2 juillet. Cependant, la ville fait face à un nombre plus important de cas de COVID-19.

Comme le début de l'été s’annonce moins coloré, sans festival ni activité à grand déploiement, des pertes financières sont aussi à prévoir, rappelle le Regroupement des événements majeurs internationaux.

Pierre Lapointe et Ariane Moffatt sont sur une scène, avec en arrière plan plusieurs musiciens.

Pierre Lapointe et Ariane Moffatt durant une répétition, la veille de la fête nationale du Québec en 2019.

Photo : Radio-Canada / Claudia Genel

De son côté, le Mouvement national des Québécois, qui organise la fête nationale, dit être en attente de directives claires du ministère de la Culture, mais est bien conscient que l’annulation est fort probable.

Plusieurs autres activités ont déjà été annulées ou reportées en raison de la pandémie, et de nombreux concerts également.

Notamment ceux de la tournée de Justin Bieber qui devait être de passage à Montréal et Québec en septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !