•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trop de Québécois dans l’est ontarien le dimanche?

Des véhicules circulent sur l'autoroute 417.

L'autoroute 417, dans l'est ontarien

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La plupart des magasins étant fermés au Québec tous les dimanches d'avril, le Bureau de santé de l’Est de l’Ontario (BSEO) s’inquiète de voir un afflux de Québécois qui font leurs emplettes dans la région ce jour-là.

Nous avons vu la semaine passée qu’à Alexandria, Hawkesbury et Cornwall, les stationnements des magasins étaient pleins d’autos du Québec, explique le Dr Paul Roumeliotis, directeur général du BSEO. Contrairement à d’autres régions du Québec, il n’y a pas de contrôles routiers sur les autoroutes 40 et 20, qui deviennent les autoroutes 417 et 401 en Ontario.

« [Leur présence] n’aide pas à nos efforts de distanciation physique. »

— Une citation de  Le Dr Paul Roumeliotis, directeur général du BSEO

Les maires de la région étaient un peu déçus parce que nous essayons de diminuer l'entrée aux magasins, a raconté M. Roumeliotis lors d’un point de presse. Si on a des douzaines d'autos dans le centre d'achat, ça devient difficile.

Le BSEO confirme être à la recherche de pistes de solutions avec le ministère de la Santé de l’Ontario. L’idée de contrôler les allées et venues des automobilistes à la frontière du Québec et de l’Ontario le dimanche n’est pas écartée.

La situation ne devrait toutefois pas se reproduire dimanche prochain, puisque les commerces seront fermés pour Pâques.

Dans l’est ontarien, 47 personnes ont été déclarées positives à la COVID-19. Quatre personnes sont hospitalisées, dont trois aux soins intensifs.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !