•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La difficile traversée de la pandémie avec deux enfants autistes

L'annulation des services de professionnels pendant la pandémie est inquiétante pour les famillesavec des enfants autistes.

Radio-Canada

Chantal Deschambault a trois enfants, dont deux qui sont autistes. Elle raconte quels effets la pandémie a sur les services offerts à ses enfants et quelles conséquences cela pourrait avoir à long terme.

Ses enfants ont 9, 3 et 2 ans. Ce sont les deux plus jeunes qui sont autistes et l’une, dit-elle, est non verbale.

Avant la pandémie, sa fille recevait cinq fois par jour des services en face à face avec des professionnels, notamment en orthophonie et ergothérapie, explique Chantal Deschambault. Ces services ne sont plus disponibles en ce moment.

La mère de famille cherche d’autres moyens d'aider ses enfants, notamment en s’appuyant sur des vidéos qui montrent les exercices que les professionnels proposent à leurs jeunes clients.

Mais avoir perdu ce soutien quotidien n’est pas bon pour ma santé mentale, dit cette maman qui, en temps normal, se soucie déjà beaucoup de ses enfants. Avec la pandémie, maintenant je me demande quel genre d’effets cela aura à plus long terme, ajoute-t-elle, en rappelant que l’aide obtenue pendant les cinq premières années de vie des enfants autistes est cruciale pour leur avenir.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé physique et mentale