•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les voyageurs de retour en C.-B. doivent présenter un plan d'auto-isolement

Plan poitrine de John Horgan en conférence de presse.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, annonce que la province renforcera les contrôles aux frontières.

Photo : Radio-Canada / MIKE MCARTHUR / CBC

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, annonce que tous les Canadiens de retour dans la province depuis l’étranger devront présenter un plan d’auto-isolement de 14 jours aux autorités.

Ce n’est pas facultatif, c’est un ordre de la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, a déclaré John Horgan en conférence de presse à Victoria.

Un formulaire détaillé sera donné aux snowbirds qui reviennent au pays et aux Canadiens qui arrivent sur des vols de rapatriement, dans la plupart des postes-frontière avec les États-Unis et à l’aéroport de Vancouver, qui deviendra le seul de la province à accepter des vols de l’étranger, dont les États-Unis.

Leur plan d’isolement devra être approuvé par des employés provinciaux qui travailleront en collaboration avec les agents des services frontaliers relevant du gouvernement fédéral.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Si le plan est jugé insatisfaisant, les voyageurs seront placés en quarantaine dans des lieux réservés à cet effet, jusqu’à ce qu’ils présentent un plan jugé acceptable, ou à défaut, pendant 14 jours.

Cette mesure est mise en place pour ne pas mettre en péril les efforts faits dans les dernières semaines par les Britanno-Colombiens pour aplatir la courbe de progression de l'épidémie de COVID-19, explique le premier ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale