•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pâques et COVID-19 : les épiceries s'attendent à un achalandage important

Des clients attendent en ligne avec leur panier à l'extérieur d'un supermarché.

Les supermarchés s'attendent à ce que les clients soient très nombreux à la fin de la semaine pour préparer Pâques.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Les heures d'ouverture étant déjà restreintes pour tenter de limiter la propagation de la COVID-19, les épiceries prévoient un achalandage plus important jeudi et samedi à cause du congé de Pâques. Les principales chaînes demandent à leurs clients de faire leurs achats à l’avance pour respecter la distanciation physique.

Cette année, malgré la pandémie de COVID-19, les principales chaînes d’épiceries fermeront leurs portes le vendredi et le dimanche pour le Vendredi saint et le dimanche de Pâques.

Les succursales de Sobeys et No Frills seront fermées lors de ces deux jours et s’attendent déjà à un achalandage important jeudi et samedi.

« Les journées de jeudi et samedi seront très occupées en raison de ces fermetures. Veuillez faire vos achats tôt dans la semaine pour aider à la distanciation sociale. Merci de votre compréhension », écrit pour sa part la compagnie Loblaw sur sa page Facebook.

Cette fin de semaine de Pâques, nous demandons aux Canadiens d'acheter leurs articles plus tôt pour éviter un surplus de personnes dans les magasins. La majorité de nos succursales seront fermées vendredi et dimanche, ce qui donnera à nos [employés] une pause bien méritée et une chance de [passer de bons moments] avec leur famille, souligne la directrice des communications de Sobeys, Natasha Compton.

Logo vert de Sobeys à l'extérieur d'une épicerie.

Le groupe Sobeys gère également des pharmacies.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La chaîne d'épiceries Sobeys précise que plusieurs succursales seront ouvertes plus longtemps jeudi et samedi pour tenter de répondre à la demande des clients.

Du côté de la compagnie Metro, par contre, certaines succursales fermeront plus tôt le jeudi et le samedi ce qui risque de rendre la distanciation physique plus difficile à respecter.

En ce, sachant que les autorités de santé publique rappellent constamment à quel point les comportements de tous les citoyens ont un effet sur la propagation du virus.

Sur les réseaux sociaux, les supermarchés Loblaws ont précisé qu'il était important d'éviter les foules pour respecter les mesures de distanciation physique.

Longo’s fait le même message sur les réseaux sociaux : Nous savons que le jour de Pâques sera un peu différent cette année. Nous sommes là pour vous soutenir [...] Veuillez faire votre épicerie plus tôt dans la semaine pour soutenir nos efforts de distanciation physique.

Le groupe Sobeys précise sur son site internet le nombre de cas de COVID-19 confirmés dans ses différents magasins au pays et les mesures prises pour protéger les employés et les clients.

La majorité des épiceries en Ontario seront fermées les 10 et 12 avril 2020.

Photo : Radio-Canada / JONATHAN DUPAUL

Inquiétudes des employés

Selon un communiqué de la Ville de Toronto, les grandes chaînes de supermarchés et les petits épiciers locaux ont exprimé des inquiétudes par rapport à la santé et la sécurité de leurs employés à l’approche des fêtes confessionnelles.

Les épiciers prévoient que jeudi et samedi seront des jours de magasinage populaires et ils demandent aux gens de limiter les achats ces jours-là.

Extrait du communiqué de la Ville de Toronto du 6 avril 2020

Le maire de Toronto, John Tory, avait toutefois demandé aux épiceries de rester ouvertes 24 heures sur 24 quelques jours avant.

Volte-face de Doug Ford

Lors de son point de presse le 6 avril, Doug Ford a dit qu’il allait « personnellement contacter les PDG des six grandes chaînes d’épiceries » pour demander que les supermarchés soient ouverts.

Je pense que c’est absolument critique [de rester ouverts], avait-il dit sans hésitation.

Le premier ministre de la province a toutefois fait volte-face lors de son point de presse mercredi en souhaitant plus tôt un congé mérité aux employés des épiceries.

Ils travaillent jour et nuit depuis des jours. Une façon de les remercier est de s'assurer qu'ils ont congé ce vendredi et ce dimanche. Ils méritent une pause et du temps de qualité en famille, dit M. Ford.

Donnons à nos travailleurs le congé qu'ils ont mérité, conclut-il.

Les compagnies Loblaw, Bulk Barn et Walmart n'ont pas répondu à nos questions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Alimentation