•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éloignement physique : à sens unique dans des parcs de Moncton

             Une femme et un chien marche dans un parc. Un pont avec une flèche orientant vers la droite est cloué sur le bois.

Des panneaux «sens unique» sont installés mercredi au parc Centenaire.

Photo : Radio-Canada / Guy R. Leblanc

Radio-Canada

La Ville de Moncton prend des mesures pour favoriser le respect des directives d’éloignement physique dans certains parcs et sur certains sentiers. Des panneaux « sens unique » sont installés mercredi dans trois parcs, indique la Municipalité.

Il s’agit du parc du Centenaire, du parc Mapleton et du parc naturel d’Irishtown.

Règlements

Bien que ces parcs publics et sentiers pédestres municipaux restent ouverts, tous les terrains de jeux de la province sont fermés. Plusieurs lieux de loisir à Moncton le sont aussi, soit le Centre Superior Propane, le Centre communautaire Crossman, l'aréna Kay, l’Érablière de la Ville de Moncton, la Place Resurgo, le Centre communautaire Moncton Lions, le Colisée de Moncton, le zoo de Magnetic Hill et l'ovale Ian Fowler .

          Un petit pont en bois avec une flèche pointant la gauche au milieu d'un parc au printemps avec une jeune dame le traversant.

Le parc Centenaire.

Photo : Radio-Canada / Guy R. Leblanc

Les toilettes publiques dans les parcs municipaux sont fermées jusqu’à nouvel ordre, tout comme les structures de jeu des parcs et des terrains de la Ville.

  Image du parc Centenaire à Moncton.

Tous les terrains de jeux de la province sont fermés.

Photo : Radio-Canada / Guy R. Leblanc

La province demande aux individus témoins de rassemblements non conformes d’appeler un agent de la paix en composant le 1 844 462-8387.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Coronavirus