•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister veut réunir l’Assemblée pour débloquer « des milliards de dollars »

Brian Pallister est photographié en gros plan.

Le premier ministre manitobain, Brian Pallister, rappelle que les mesures pour faire respecter la distanciation sociale seront raffermies, si nécessaire.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, appelle les députés de l'Assemblée législative à se réunir le 15 avril pour approuver les mesures budgétaires nécessaires en réponse à la pandémie de COVID-19.

Ce sont littéralement des milliards de dollars que Brian Pallister a annoncé vouloir débloquer, mercredi lors d'un point de presse, pour soutenir les travailleurs de première ligne et le système de santé manitobain.

Cet argent permettra notamment de financer le retour de travailleurs de la santé qui ont pris leur retraite, a-t-il indiqué.

Le tiers de la Chambre seulement sera présent à l’Assemblée législative pour respecter les mesures de distanciation physique, poursuit le premier ministre, qui espère une collaboration des partis d’opposition.

Ce n’est pas le moment d’être partisan.

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

On doit rester concentré sur la façon de répondre à cette pandémie et d’adopter des mesures nécessaires pour protéger les citoyens manitobains du mieux qu’on peut, souligne le premier ministre.

Les députés avaient décidé le 19 mars de suspendre leurs travaux en raison de la pandémie.

Pendant une journée, une partie d'entre eux seront rappelés à l'Assemblée législative, où ils décideront de l’approbation des mesures annoncées par le gouvernement pour protéger les plus vulnérables, indique Brian Pallister.

Les Manitobains sauront « bientôt » à quoi s’attendre

Plusieurs provinces ont désormais révélé leurs scénarios de l’évolution possible de la COVID-19. Brian Pallister a confirmé avec réticence que les Manitobains auront bientôt accès, eux aussi, à cette information, sans toutefois préciser à quel moment.

Il rappelle par contre, une fois de plus, qu’il faudra interpréter ces informations avec précaution. Ce ne sont que des hypothèses sur l’issue d’une situation sans précédent, dit-il.

Nous nous préparons au pire, mais nous espérons une meilleure situation que cela, dit-il.

« La distanciation sociale est la clé »

Le premier ministre souligne que des chercheurs manitobains travaillent sur l’élaboration d’un vaccin et que la recherche de masques est toujours active.

En attendant qu’on trouve un remède au virus, la meilleure chose à faire pour aplanir la courbe reste de respecter l’éloignement physique, rappelle Brian Pallister, sans préciser jusqu’à quand les Manitobains vont devoir s’y prêter.

Ce qui est sûr, lance avec le plus grand sérieux le premier ministre, en s'adressant en particulier aux enfants, c’est que le lapin de Pâques et le père Noël, eux, respectent assurément la distanciation sociale.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !