•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de COVID-19 dans les rangs de la police de Winnipeg

Le quartier général du Service de police de Winnipeg vu de l'extérieur.

Le quartier général du Service de police de Winnipeg abrite le centre d'appels du 911.

Photo : Radio-Canada

Le chef du Service de police de Winnipeg, Danny Smyth, annonce que l’un de ses employés a obtenu un résultat positif à un test de dépistage pour la COVID-19. Il s’agit d’une téléphoniste du 911.

Le centre d’appels du 911, situé dans le quartier général de la police, au centre-ville de Winnipeg, reçoit toutes les demandes de services des pompiers, des ambulanciers et des policiers.

L’employée, Danny Smyth, a commencé à ressentir des symptômes de la COVID-19 lorsqu’elle travaillait le 1er avril. Elle a obtenu des soins médicaux samedi.

Elle a appris qu’elle avait reçu un résultat positif au test mardi soir.

Quatre employées qui travaillaient à proximité de l’employée sont en isolement, mais ne présentent aucun symptôme pour l’instant.

Des employés supplémentaires ont dû être appelés au centre pour s'assurer qu’il n’y aurait pas d’interruption de service.

Danny Smyth indique qu’un ambulancier paramédical prendra la température des personnes qui entrent dans le centre et s’assurera que les employés ne présentent aucun symptôme avant de se mettre au travail.

Pour l’instant, la source de l’infection de l’employée n'est pas connue. Les autorités sanitaires enquêtent.

En cas de besoin, un deuxième centre d’appels à Winnipeg pourrait être activé, selon le chef de la police.

Danny Smyth indique par ailleurs que 207 employés du service de police se sont placés en isolement depuis le début de la pandémie. Sept le sont encore. Aucun, sauf le cas présent, n’a obtenu de résultat positif à la COVID-19.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !