•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Louis Robitaille nommé entraîneur-chef et directeur général des Olympiques de Gatineau

Un homme en complet sur le banc des joueurs pendant une partie de hockey.

Louis Robitaille derrière le banc des Tigres de Victoriaville

Photo : LHJMQ/Denis Morin

Les Olympiques de Gatineau ont annoncé mercredi que Louis Robitaille est le nouvel entraîneur-chef et directeur des opérations hockey de la franchise.

Ce dernier était entraîneur-chef des Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) depuis 2016. Il remplace Éric Landry, dont le congédiement a été annoncé lundi.

Robitaille a décidé de quitter l’organisation pour se joindre aux Olympiques, avec lesquelles il sera à la fois derrière le banc et en charge des décisions hockey.

En conférence de presse virtuelle, il s’est dit enthousiaste d’effectuer un retour en Outaouais, lui qui a déjà évolué au sein de l’Intrépide de Gatineau, alors qu’il était un joueur de calibre Midget.

L’ambiance du Centre Robert-Guertin bondé est toujours restée imprégnée en moi. J’avais toujours le sentiment que c’était un endroit spécial, a mentionné l’homme de 38 ans.

Il souhaite poursuivre le processus de reconstruction des Olympiques pour ramener les partisans à l’aréna et faire honneur à la tradition gagnante établie par Charlie Henry et les entraîneurs, comme Pat Burns, Claude Julien, Alain Vigneault et Benoît Groulx, qui l’ont précédé.

Les Olympiques sont comme le Canadien de la LHJMQ.

Une citation de :Louis Robitaille

Il sera celui qui mènera le club lors de sa dernière année au Vieux-Bob et dans son entrée à son nouveau domicile, présentement en construction.

Robitaille veut prendre le temps de rencontrer ceux qui étaient les adjoints de Landry avant de décider qui l’épaulera avec les joueurs. Il a toutefois annoncé que Martin Raymond, son mentor, sera son bras droit comme directeur général.

Ce dernier a passé trois saisons comme entraîneur adjoint aux côtés de Guy Boucher avec les Sénateurs d’Ottawa.

Même si Raymond et Robitaille ont des styles très différents, ils se complètent comme un vieux couple, selon le nouvel entraîneur des Olympiques. Nous avons les mêmes valeurs sur lesquelles je suis intransigeant : la passion et la fierté, a-t-il souligné.

Francis Touchette se joindra aussi à l’équipe comme préparateur physique. Ce dernier a joué un match dans l'uniforme des Olympiques et il travaillait déjà avec Robitaille au sein des Tigres.

On m'a demandé de bâtir une équipe compétente, une équipe qui va pouvoir amener l'organisation aux plus hauts sommets et je pense qu'aujourd'hui, en amenant ces deux gars-là, ça montre le sérieux de l'organisation, a poursuivi le nouveau venu.

Une longue liste de tâches à accomplir

Robitaille sait que les prochains jours seront particulièrement occupés. Il veut d'abord contacter les joueurs individuellement pour établir un premier contact informel avec les membres actuels des Olympiques.

Je suis excité de travailler avec les jeunes en place. Il y a un excellent noyau, le futur est très prometteur si on regarde les choix au repêchage qui s’en viennent, a mentionné le Montréalais d'origine.

Les Olympiques possèdent trois des cinq premiers choix de la prochaine séance de repêchage de la LHJMQ. Le nouveau directeur général devra donc prendre le temps de se préparer en collaboration avec ses recruteurs.

Dès qu'il pourra se rendre à Gatineau, Robitaille a aussi l'intention d'établir des contacts avec les établissements scolaires puisque l'éducation de ses joueurs représente une priorité pour lui.

La venue de Derick Brassard?

Les rumeurs entourant une association entre les Olympiques et Derick Brassard circulent depuis plusieurs mois. Le Gatinois, membre des Islanders de New York, faisait partie de la conférence de presse virtuelle de l'équipe mercredi, sans toutefois prendre la parole.

Le président du conseil d'administration des Olympiques, François Beaudry, a indiqué que les pourparlers se finalisent sous peu. Il n'y a pas d'annonce encore à faire là-dessus, mais ça s'en vient très bien dans ce dossier-là aussi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !