•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fée des dents : une fillette de Trois-Rivières réchauffe le cœur des Québécois 

Une fillette assise dans son lit sourit.

La question de Raphaëlle Martin, 7 ans, au premier ministre François Legault concernant la fée des dents a attendri des milliers de Québécois.

Photo : Facebook / François Legault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La vidéo de Raphaëlle Martin, une fillette de 7 ans de Trois-Rivières, qui demande au premier ministre François Legault si la fée des dents peut continuer à passer malgré le confinement a fait fondre le cœur des Québécois.

On ne s’attendait pas à ce qu’une discussion avant le dodo et un simple courriel fassent boule-de-neige comme ça, a admis sa mère, Marie Élaine Normand, en entrevue à Facteur matinal.

Marie Élaine Normand et ses trois filles ont découvert en même temps que le reste du Québec que leur question envoyée la veille par courriel avait trouvé son interlocuteur.

La capsule vidéo a été présentée mardi par le premier ministre lors de son point de presse quotidien, suivi par 2 735 000 téléspectateurs.

Je me suis assuré que la fée des dents se retrouve maintenant sur la liste des services essentiels. […] Je veux aussi rassurer les parents : la fée des dents est immunisée au coronavirus, a répondu le premier ministre Legault avec un sourire en coin.

Une fillette assise dans son lit sourit.

La question de Raphaëlle Martin, 7 ans, au premier ministre François Legault concernant la fée des dents a attendri des milliers de Québécois.

Photo : Facebook / François Legault

C’était parti d’une discussion à l’heure du coucher : ma fille Raphaëlle m’a demandé si la fée des dents allait passer et je lui ai répondu que je ne savais pas, mais qu’on pourrait poser la question, a raconté Marie Élaine Normand. Nous avons enregistré une vidéo, trouvé une adresse courriel sur le site de l’Assemblée nationale et envoyé la question. Le lendemain matin, nous n’avions pas de réponse, mais j’ai dit à Raphaëlle que c’est normal, comme M. Legault est très occupé.

Comme tous les jours, la famille Martin-Normand a syntonisé le point de presse du trio Legault-Arruda-McCann. Quand la vidéo de Raphaëlle s’est affichée à l’écran, la réaction a été instantanée. Vous ne pouvez pas imaginer la réaction qu’il y a eu chez nous! Ma fille et ses deux sœurs ont crié. On a dû faire pause et réécouter la question.

« Peu importe l’âge qu’on a, on a des inquiétudes et des questionnements. C’est important de les exposer. Le fait que François Legault ait répondu à Raphaëlle, il y a probablement plein d’autres petits Québécois qui ont eu réponse à leur question aussi. »

— Une citation de  Marie Élaine Normand, mère de Raphaëlle Martin

Marie Élaine Normand a depuis reçu de nombreux commentaires de parents touchés par la question et par la réponse du premier ministre. J’ai l’impression que ça a fait du bien aux Québécois de parler d’autres choses.

Elle a enregistré des captures d’écran des articles, des commentaires et des réactions suscités par la question de Raphaëlle pour la postérité. Le jour où elle voudra faire un exposé oral sur le sujet, elle aura tout ça, a souligné sa mère, visiblement réjouie par la tournure des événements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !