•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centraide Outaouais a déjà récolté 204 000$ en dons pour les organismes communautaires

Centraide Outaouais

Centraide Outaouais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Centraide Outaouais annonce que depuis son appel aux dons lancé le 26 mars dernier pour venir en aide aux organismes communautaires de la région, 204 000 $ de dons ont été récoltés auprès de citoyens et de plusieurs entreprises. Avec la crise de la COVID-19, les besoins sont plus urgents que jamais pour aider les personnes les plus vulnérables.

Par voie de communiqué, Centreaide Outaouais précise la répartition des dons : près de 52 000$ ont été remis à huit organismes, surtout pour répondre à des besoins liés à la sécurité alimentaire et aux personnes aînées, ainsi que pour embaucher du personnel et acheter des produits de protection sanitaires et désinfectants.

Les organismes qui ont bénéficié de dons jusqu’à présent sont les suivants : Alliance Alimentaire Papineau / Centre Intervalle / BRAS / Les Résidences Le Bel Âge / La Manne de l’Île / Maison de la Famille L'Étincelle / Mon Chez nous / La Table de Concertation sur la Faim et le Développement Social de l'Outaouais (TCFDSO).

Une aide bienvenue pour de nombreux organismes

Ça tombe bien, on avait besoin de financement pour assurer notre service. On a un volet de popote roulante, on offre aux aînés des repas santé à un prix réduit [... ] On avait des points de cueillette dans les municipalités de la MRC Papineau, mais comme les elles sont fermées, on fait toutes nos livraisons à domicile. Et ça, évidemment, ça augmente nos coûts. Les livreurs sont bénévoles, mais on paie du kilométrage, précise Pascal Morel, directeur de l’Alliance alimentaire de Papineau.

Une personne âgée devant un couvert à table.

Les services de popote roulante en milieu rural sont confrontés à de nombreux défis et multiplient les livraisons.

Photo : iStock

M. Morel précise que les demandes ont explosé ces dernières semaines et que son organisme livre plus de 100 repas par semaine, ce qui représente trois à quatre fois plus de commandes que d’habitude.

L’arrivée des dons est aussi très appréciée du côté de la banque alimentaire La Manne de l’Île.

C’est certain que c'est un stress très grand, si on parle des denrées, on prévoit une augmentation [de la demande] qui peut aller jusqu'à 200 %, nos entrepôts diminuent, il n’y a presque plus d’invendus à récupérer [...] Notre budget d’achat va exploser ce mois-ci pour être capable de répondre aux besoins de la population, prévoit Vincent Heine, le directeur général.

Vincent Heine, le directeur général de la Manne de l'Île, en entrevue à Radio-Canada.

Vincent Heine est le directeur général de la banque alimentaire La Manne de l'Île qui aide les résidents de l'Île de Hull et des environs.

Photo : Radio-Canada

La banque alimentaire est confrontée à de nombreux défis : une hausse des personnes ayant besoin d’aide alimentaire, ainsi que le respect des mesures de distanciation sociale qui l’a forcée à mettre en place un système de livraison et à accepter moins de bénévoles.

Centraide Outaouais analyse les demandes très rapidement

On a voulu se donner un processus le plus simple possible et qui nous permettait de donner de l’argent au fur et à mesure qu’on recevait les demandes, donc on a mis sur pied un comité spécial. Il se réunit deux fois par semaine pour regarder les demandes qu’on reçoit et pouvoir décaisser l’argent le plus rapidement possible pour aider les organismes. C’est très simple et très efficace, explique Nathalie Lepage, directrice générale de Centraide Outaouais.

Une femme en entrevue à l'extérieur.

Nathalie Lepage, directrice générale de Centraide Outaouais

Photo : Radio-Canada

Mme Lepage reconnaît que c’est un changement de paradigme, dans la mesure où habituellement, le processus d’analyse des demandes de financement dure plusieurs mois. Mais ici, les besoins sont immédiats alors Centraide Outaouais débloque l’argent en quelques jours à peine, mais la rigueur demeure notre signature, précise Mme Lepage.

204 000 dollars, c’est une somme importante. Mais Centraide Outaouais est bien conscient qu’il en faudra davantage pour aider les organismes communautaires de la région.

On ne veut pas arrêter là, l'argent sera rapidement épuisé et on sait qu’il y a d’autres demandes qui vont arriver sous peu, donc on a besoin que la population soit encore avec nous, que ceux qui sont en mesure de le faire puissent continuer à nous appuyer [... ] même les petits montants peuvent faire la différence lorsque c’est mis tout ensemble pour nos organismes, conclut Mme Lepage.

Pour faire un don, le plus simple est de passer par le site internet : https://centraideoutaouais.com/fr (Nouvelle fenêtre)

Avec les informations d’Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus