•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ressources en ligne pour l'apprentissage en immersion française à la maison

Une animatrice du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique est allongée dans son lit et regarde l'écran de son ordinateur en souriant.

Les jeunes sont invités à raconter leur journée en vidéo et en français.

Photo : CJFCB

L'école à la maison pose un défi particulier aux parents d'élèves en immersion française en Colombie-Britannique : alors que les cours sont en français, beaucoup de parents ne parlent pas la langue. Heureusement, des parents, des enseignants et des professionnels de l'éducation se mobilisent pour leur fournir des ressources en ligne.

Canadian Parents for French et le Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique veulent ainsi motiver les jeunes à parler français avec le concours Ensemble à distance, ton expérience face au virus. Les enfants de la maternelle à la 12e année sont invités à raconter leur vie de confinement à la maison de manière ludique.

C'est une des ressources sur lesquelles peuvent s'appuyer les parents qui ne parlent pas bien français, explique Glyn Lewis, le président de Canadian Parents for French pour la Colombie-Britannique et le Yukon.

Beaucoup de parents ne savent pas quoi faire, comment aider leurs enfants, dit-il. L'effort virtuel qu'on peut faire maintenant, c'est répondre par courriel et mettre toutes les ressources qu'on peut sur notre site web.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

En complément du site Internet officiel de Canadian Parents for French, un groupe de parents de Delta a créé un dossier partagé sur Google Disque dont ils diffusent le lien sur Facebook. Dans ce dossier, les internautes sont invités à déposer des ressources éducatives dédiées à l'immersion française.

Si on n'est pas enseignant, ça peut être difficile de trouver des ressources et de savoir si le niveau de langue est approprié pour votre enfant.

Alex Hugues, présidente du chapitre de Delta de Canadian Parents for French

Le dossier partagé a reçu des contributions du Québec et d'ailleurs au Canada. Il a été visité des milliers de fois en moins d'un mois.

Le ministère de l'Éducation, sur le site Internet Keep Learning, offre aussi des ressources en français. À noter également l'initiative du conseil scolaire du Grand Victoria, qui propose un site internet intitulé Branché en immersion.

Dominique Guay, enseignante en école d'immersion française à Oak Bay, s'enthousiasme de voir une telle mobilisation de la communauté : On est bombardés de ressources en ce moment, il y en a beaucoup, alors je vais sûrement avoir une liste de liens pour mes élèves qui veulent plus, qui ont plus de temps.

Elle rappelle, quand même, qu'au-delà des connaissances, l'important en éducation, ce sont les relations humaines avec les parents et les enseignants.

C'est sûr qu'il y a des programmes sur le web en ce moment qui sont plus stimulants que moi, plus visuels, dit Dominique Guay en riant, mais je pense que le lien social va compenser cela, pour certains élèves en tout cas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation