•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19: la situation à Rouyn-Noranda est-elle comparable à Montréal?

La rue Principale de Rouyn-Noranda, au printemps, déserte un dimanche matin.

La rue Principale à Rouyn-Noranda était bien tranquille dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Au prorata de la population, la ville de Rouyn-Noranda a pratiquement autant de cas que la région de Montréal. Est-ce un signe que le foyer de contamination est aussi important?

En date du 7 avril, Rouyn-Noranda compte plus de 85 cas de la COVID-19. Un chiffre bien peu élevé si l’on compare avec les 4407 cas de la région de Montréal.

Au prorata de la population, toutefois, les chiffres se ressemblent. La ville de Rouyn-Noranda compte environ 42 000 personnes, ce qui veut dire qu’une personne sur 494 a la COVID-19 dans la municipalité.

La région de Montréal compte quant à elle 2 millions d’habitants, ce qui signifie qu’une personne sur 453 a ou a eu la COVID-19.

Il faut toujours faire attention lorsqu’on fait des comparaisons, parce qu’on a un plus petit nombre. Dans un village de 2000, si on a un cas c’est déjà beaucoup lorsqu’on fait le taux par 100 000 de population, précise toutefois la médecin-conseil en Santé publique en Abitibi-Témiscamingue, Dre Omola Sobanjo.

Comparaison difficile

Elle croit que la comparaison avec Montréal est difficile à faire pour cette raison. Elle précise toutefois que la Santé publique considère Rouyn-Noranda comme un foyer de contamination important.

On savait qu’on avait une proportion assez élevée de cas et c’est pour ça qu’une demande avait été faite pour avoir une restriction des déplacements vers et en provenance de Rouyn-Noranda, ajoute Dre Sobanjo.

Selon la Santé publique, on peut s’attendre à un délai de 10 à 15 jours pour voir l’impact de la fermeture des entrées et sorties de la municipalité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique