•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Flash tes lumières » : le CIUSSS demande à Saguenay d'intervenir

L'activité Flash tes lumières avaient attiré beaucoup d'automobilistes dans le stationnement de l'hôpital de Chicoutimi,

Photo : Capture d'écran

Radio-Canada

À la demande du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les policiers de Saguenay interviendront dorénavant lors des activités de soutien aux employés du réseau de la santé.

Le Service de police de Saguenay (SPS) a à l'oeil tous ces rassemblements, qui se tiennent pour la plupart dans les stationnements des hôpitaux. Les gens circulent à l'intérieur de leurs voitures en faisant clignoter leurs phares et actionnent leurs klaxons.

Pour l'instant, ces activités sont tolérées, mais fortement déconseillées, a expliqué le porte-parole du SPS, Bruno Cormier, lors d'une entrevue accordée à Radio-Canada.

Si on regarde au point de vue des devoirs et pouvoirs des policiers liés au décret, on n'a pas ce qu'il faut pour intervenir, pour interdire aux gens d'être là. Mais on suggère de ne plus faire partie des rassemblements, a-t-il indiqué.

En fin d'après-midi, Saguenay a publié un communiqué indiquant que les policiers allaient faire respecter la distance de deux mètres entre les personnes imposée par le gouvernement.

Dans le même document, le CIUSSS rappelle aussi que l'accès aux hôpitaux doit être maintenu en tout temps, autant sur les voies publiques que dans le stationnement, afin que les usagers et les professionnels de la santé puissent y accéder en toute sécurité.

Il est aussi rappelé que les patients hospitalisés ont besoin de quiétude et que tout ce bruit et ces lumières peuvent devenir une source d'agitation et d'anxiété.

Ces rassemblements se préparent via des pages Facebook, dont la page Flash tes lumières Saguenay-Lac-Saint-Jean.

On se promène beaucoup au travers des véhicules. On avertit le monde sans nécessairement débarquer des véhicules, mais on les avertit qu'il faut respecter la règle des deux mètres de distance, puis le plus possible de rester dans les véhicules.

Nicolas Marcotte, administrateur, page Facebook « Flash tes lumières Saguenay-Lac-Saint-Jean »

Activité annulée à Hébertville

Par ailleurs, une parade, qui devait avoir lieu vendredi soir à Hébertville a été annulée.

Les rues d'Hébertville devaient s'illuminer à l'initiative de l'agriculteur et propriétaire du dépanneur Le Campagnard, Jean-Denis Tremblay.

J'ai dit : "je vais demander à tous les entrepreneurs d'Hébertville de venir avec leur véhicule de compagnie ou des tracteurs, des vans pour faire une méga-parade de lumière".

Jean-Denis Tremblay, agriculteur et propriétaire du dépanneur Le Campagnard

Une centaine de personnes avaient répondu positivement à l'appel, mais la parade n'aura pas lieu à la demande de la Sûreté du Québec.

D'après un reportage de Mireille Chayer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Coronavirus