•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un employé des Entreprises maritimes Bouchard de Rivière-au-Renard atteint de la COVID-19

Le chantier naval des Entreprises Maritimes Bouchard à Gaspé.

Le chantier naval des Entreprises maritimes Bouchard à Gaspé

Photo : Radio-Canada / page Facebook de l'entreprise

Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, la direction des Entreprises maritimes Bouchard affirme qu’un des employés a été déclaré atteint de la COVID-19.

Afin de prévenir la contamination, l’entreprise spécialisée dans la réparation de bateaux annonce la fermeture préventive de ses installations.

Sur la page Facebook de l’entreprise, le directeur, Ahmed Kabbadj, indique que avoir pris cette décision afin de protéger la santé de tous ses clients et de tous ses employés. Ils étaient seulement 13 en poste puisqu'une quinzaine de personnes avaient quitté leur emploi il y a une semaine environ en raison de la pandémie.

Une liste de noms a été remise pour l’enquête épidémiologique pour trouver les personnes qui auraient eu des contacts avec l’employé touché.

Selon M. Kabbadj, la plupart des employés ont été placés en isolement. C’est le cas notamment du directeur du chantier naval, lui-même. Personne pour le moment n’éprouve de symptômes, ajoute-t-il. On est une équipe. On ne veut pas que nos gars soient atteints, commente M. Kabbadj.

Les Entreprises maritimes Bouchard indiquent collaborer avec la Direction de la santé publique ainsi que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST).

L’entreprise sera fermée pour une période minimale de 14 jours, soit jusqu’au 21 avril prochain afin d’éviter la propagation du virus.

La fermeture de l’entreprise devrait retarder la mise à l’eau de bateaux de pêche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus