•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, donne 1 milliard pour lutter contre la COVID-19

La somme représente 28 % de sa fortune.

Jack Dorsey, un homme barbu avec une tuque, regarde la caméra dans une photo studio.

Jack Dorsey a cofondé Twitter en 2006 et était son premier PDG jusqu’en 2008, avant de revenir en poste en 2015.

Photo : Reuters / Toby Melville

Agence France-Presse

Le fondateur et patron de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé mardi qu'il donnait 1 milliard de dollars américains d'actions de son autre entreprise, Square, pour participer à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Dans un message publié sur le réseau social, il explique que la somme représente 28 % de sa fortune. Celle-ci s'élève à 3,9 milliards de dollars, selon l'index des milliardaires du média Bloomberg.

Quand nous aurons désamorcé cette pandémie, les fonds seront orientés vers la santé et l'éducation des filles ainsi que vers le revenu universel, promet-il.

Jack Dorsey voit dans ces deux domaines des solutions potentielles aux problèmes auxquels le monde fait face.

La vie est trop courte

Les fonds seront alloués via sa fondation Start Small, de façon transparente. C'est important [que ce soit transparent] pour que d'autres et moi-même puissions en tirer des leçons, justifie-t-il.

Pourquoi maintenant? Parce que les besoins sont urgents et que je veux en voir les effets pendant ma vie, déclare Jack Dorsey. J'espère que cela va en inspirer d'autres. La vie est trop courte, faisons donc tout ce que nous pouvons pour aider les gens maintenant.

Bien que d'autres milliardaires aient déjà annoncé qu'ils donneraient de l'argent pour lutter contre la pandémie, les montants étaient loin d'être aussi importants. Le grand patron d'Amazon, Jeff Bezos, a par exemple annoncé cette semaine qu'il donnait 100 millions de dollars aux banques alimentaires américaines. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, et sa femme Priscilla Chan ont de leur côté offert 25 millions de dollars pour la recherche de traitements contre le coronavirus.

Un dirigeant non conventionnel

Jack Dorsey a cofondé Twitter en 2006 et était son premier président-directeur général (PDG) jusqu’en 2008, avant de revenir en poste en 2015.

M. Dorsey est reconnu pour être un dirigeant non conventionnel, selon le site spécialisé The Verge. Il a par exemple été évincé de son poste en 2008 parce qu’il passait trop de temps à pratiquer le yoga et à participer à des cours de création de mode. Il a d’ailleurs annoncé il y a quelques mois qu’il prévoyait séjourner en Afrique pour une période de trois à six mois en 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Techno