•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants francophones obtiennent eux aussi 1 % par année

Une salle de classe vide

L'entente est d'une durée de trois ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les enseignants des écoles françaises de l'Ontario recevront une hausse de salaire de 1 % par année pendant trois ans, s'ils appuient l'entente de principe conclue mardi dernier.

L'entente, d'une durée de trois ans, est rétroactive au 1er septembre 2019.

Le gouvernement ontarien a adopté en novembre une loi pour limiter les hausses salariales dans le secteur public à 1 % par année.

La loi a été vivement critiquée par les quatre grands syndicats d'enseignants, qui estimaient qu'elle allait à l'encontre du droit de négocier. Un recours a été intenté devant les tribunaux.

L'entente de principe de conclue avec l'Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) prévoit d'ailleurs que si la cour lui donne raison, elle pourra revendiquer toute mesure de redressement.

Plus d'enseignants

Le syndicat a aussi obtenu que plus de 6,5 millions de dollars soient versés aux conseils scolaires francophones au cours des deux prochaines années scolaires.

Ce Fonds de soutien aux élèves doit permettre d'embaucher des enseignants pour aider les élèves en difficulté, ceux qui ont des besoins spéciaux ou encore des problèmes de santé mentale. L'argent doit aussi servir à améliorer l'enseignement des sciences, technologies, mathématiques et du génie.

Lundi, le conseil d'administration du syndicat a décidé de recommander aux membres de ratifier l'entente. Les enseignants pourront voter par courriel les 29 et 30 avril. Des conférences téléphoniques auront lieu, d'ici là, pour expliquer le contenu de l'entente.

La province et les représentants des conseils scolaires doivent eux aussi voter sur l'entente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !