•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Création de souris sans mâle

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des scientifiques japonais réussissent à obtenir la naissance d'une souris sans que l'ovule ait été fertilisé par des spermatozoïdes, ni clonage.

Il fut un temps où la création d'un bébé mammifère ne pouvait se réaliser sans deux éléments essentiels, l'ovule et le spermatozoïde.

Cette époque est maintenant derrière nous puisque des chercheurs japonais ont réussi à obtenir la naissance d'une souris sans ces ingrédients ni clonage.

La souris Kaguya, dont le matériel génétique est exclusivement d'origine femelle, est présentée par une équipe de l'université d'agriculture de Tokyo comme le premier mammifère sain et fertile, arrivé à l'âge adulte, obtenu par parthénogenèse, un mécanisme de reproduction asexué.

Le terme parthénogenèse, du grec « né d'une vierge », est un mode de reproduction rencontré chez les pucerons, certains poissons, les lézards et même quelques espèces de dinde.

De tels travaux apportent de précieux renseignements sur les empreintes parentales, c'est-à-dire sur les rôles différents et complémentaires de gènes portés par les chromosomes paternels et maternels sur le développement de l'embryon.

Ces recherches donnent notamment des explications sur l'impossibilité d'une parthénogenèse naturelle chez les mammifères.

Les résultats complets sont publiés dans la revue britannique Nature.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.