•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des microbrasseries s'allient pour survivre à la COVID-19

Adam Smith remplit le cruchon de Matt Leisle avec l'une des bières disponibles à ce moment au Malty National.

Plusieurs microbrasseries de Regina, dont Malty National et Warehouse Brewing Company ont uni leurs forces pour offrir aux clients un service de livraison à domicile.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Bouillon

Face à une situation inédite en raison de la pandémie, des microbrasseries de Regina mettent de côté la compétition pour offrir la livraison à domicile et permettre à l'industrie de survivre.

La microbrasserie Warehouse Brewing Company a ouvert ses portes, rue Hamilton, à Regina, une semaine avant que les consignes de confinement n’entrent en vigueur en Saskatchewan, forçant l’entreprise à trouver une solution d’urgence pour vendre ses bières.

Le responsable de la production de la microbrasserie, Mederic Lanoix, affirme que Warehouse Brewing Company ne peut avoir droit à la Subvention salariale d’urgence, parce que l’entreprise n'existait pas encore en 2019 et qu'il ne peut en conséquence démontrer qu'il a subi une perte de revenus.

Heureusement, de bonnes relations entre confrères à travers la Ville leur permettent de gagner un peu de temps… et de l’argent en livrant leurs produits à Regina, mais aussi à Saskatoon, notamment.

On essaye de compter sur le soutien de la population et, pour l’instant, on se rabat sur les bières à emporter et le service de livraison, indique Mederic Lanoix. Pour l’instant, on s’en sort et on espère que ça continue [...] pour qu’on puisse accueillir les clients [après] la crise.

Collaboration monstre

Le service de livraison à domicile est géré par Sask Beer Delivery, instaurée par Kate Byblow, la gérante de la microbrasserie Pile O’ Bones, située rue Cameron, à Regina. Désireuse de voir son entreprise et son industrie survivre, elle a rapidement contacté les gens du milieu pour sonder leur intérêt pour ce type de service.

Rapidement, plusieurs entreprises ont répondu à son appel positivement.

Nous n’avions pas le choix d’inclure tout le monde [...] C’est le sentiment de communauté qui nous habite en Saskatchewan, on est là les uns pour les autres. Nous sommes comme ça ici, souligne-t-elle.

Cette collaboration témoigne, selon Mederic Lanoix et Kate Byblow, de la saine compétition qui existe entre les entreprises dans le milieu.

Dans l’industrie, c’est particulier dans le sens où les compétiteurs sont souvent amis. On peut sans gêne aller consommer des produits de nos compétiteurs et avoir de très bonnes ententes avec eux également, conclut Mederic Lanoix.

Avec les informations d’Alexis Lalemant et d’Étienne Ravary-Ouellet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Bière et vin