•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les informations du 7 avril en Saskatchewan

Une personne, appuyée sur un mur, avec un masque sur la bouche et sur le nez.

De plus en plus de personnes en Saskatchewan portent des masques pour se protéger contre la COVID-19 (archives).

Photo : Kirk Fraser

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan annonce que sept nouvelles personnes ont contracté la COVID-19 dans la province, ce qui porte le nombre de personnes qui ont été infectées par la maladie à 260.

Après avoir reçu une amende pour non-confinement lundi, une Saskatchewanaise a appris qu’elle est atteinte de la COVID-19.

De plus, sept nouvelles personnes sont maintenant guéries, ce qui permet de recenser en tout 88 guérisons. Cent soixante-neuf cas sont toujours actifs.

Sept personnes sont hospitalisées en Saskatchewan après avoir contracté la COVID-19, c'est trois de plus que lundi.

Jusqu’à maintenant, on compte trois décès des suites de la COVID-19 dans la province, soit deux septuagénaires et une octogénaire.

Des 260 cas répertoriés, 53 % sont des hommes et 47 % sont des femmes.

Le gouvernement provincial indique également que 115 cas sont liés à un voyage hors de la province ou du pays, tandis que 80 autres font suite à des contacts dans la province avec une personne infectée.

Treize personnes ont été infectées sans exposition connue avec le virus, et 52 autres cas font toujours l’objet d’une enquête entre les mains des responsables de la santé publique.

Répartition des cas dans la province :

  • Saskatoon : 131
  • Regina : 52
  • Nord : 48
  • Sud : 15
  • Centre : 10
  • Sud : 4

Le gouvernement de la Saskatchewan dit avoir fait un nombre total de 14 722 tests de dépistage de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Catégories d'âges touchées par la COVID-19 en Saskatchewan :

  • 19 ans et moins : 13 cas
  • 20 à 44 ans : 112 cas
  • 45 à 64 ans : 92 cas
  • 65 ans et plus : 43 cas

Mercredi, l’Autorité de santé de la Saskatchewan va présenter ses prévisions. Lundi, en conférence de presse, le premier ministre Scott Moe avait affirmé que ces prévisions allaient montrer la courbe actuelle et où elle se dirige.

Des communautés au nord se disent inquiètes

L'Autorité de santé intertribale du Nord (NITHA) de la province se dit très préoccupée par la quantité limitée de matériel médical au nord de la province.

La NITHA mentionne que 40 % de ses centres de soins de santé n’ont pas l’équipement nécessaire pour faire face à la pandémie. Elle dit avoir demandé au ministère de la Santé et aux Services aux Autochtones Canada plus de 40 000 masques médicaux, gants et autres matériaux.

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan a demandé au gouvernement de travailler de plus près avec ces communautés pour s'assurer de leur protection.

Son chef, Ryan Meili, propose d'aider le gouvernement à combattre le virus en Saskatchewan avec la formation d'un comité spécial « qui inclut l'opposition et le gouvernement, mais aussi les membres et leaders de plusieurs domaines dans notre société ».

Avec cette idée, Ryan Meili entend offrir « la meilleure réponse » aux citoyens en faisant de leur santé une priorité.

Avec les informations de Thomas Gagné

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique