•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto procède au rappel de masques de mauvaise qualité

Une employée d'usine qui porte des vêtements de protection tient une pile de masques chirurgicaux.

Le rappel touche 62 000 masques chirurgicaux.

Photo : afp via getty images / SAM PANTHAKY

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Toronto procède au rappel de masques chirurgicaux distribués dans les centres de soins de longue durée municipaux parce qu'ils sont de mauvaise qualité.

Certains de ces masques se sont déchirés.

Au total, 200 000 ont été reçus et 62 600 ont été distribués le 28 mars.

Une enquête a été ouverte pour déterminer combien d'employés ont pris soin de patients en portant ces masques et si certains ont pu être exposés au coronavirus.

Le chef des pompiers et responsable des services d'urgence, Matthew Pegg, a reconnu mardi en conférence de presse que l'équipement de protection individuelle de mauvaise qualité est un problème qui a fait surface un peu partout dans le monde.

La Ville va puiser dans ses réserves de masques et a demandé l'aide de la province, pour pouvoir en recevoir d'autres rapidement.

Elle va aussi resserrer ses mesures de contrôle de la qualité.

La valeur de la commande de masques défectueux s'élève à plus de 200 000 $, un montant que le fournisseur va rembourser à la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !