•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Erna Solberg parle dans un micro.

Le première ministre de la Norvège Erna Solberg considère que l'épidémie est sous contrôle.

Photo : Reuters

Reuters

La Norvège, qui estime que l'épidémie de coronavirus est désormais maîtrisée sur son territoire, a annoncé mardi plusieurs mesures de « déconfinement », dont la réouverture des crèches et des écoles à partir du 20 avril.

Ensemble, nous avons maîtrisé ce virus, nous pouvons donc rouvrir peu à peu la société, a déclaré la première ministre Erna Solberg lors d'une conférence de presse.

La Norvège emboîte ainsi le pas à son voisin le Danemark, qui prévoit de rouvrir ses crèches et ses écoles le 15 avril.

Actuellement, toutes les écoles et les crèches sont fermées en Norvège, qui interdit l'accès de son territoire aux étrangers non résidents, à l'exception des ressortissants de l'Union européenne travaillant dans les secteurs jugés essentiels, comme l'agriculture, la pêche et le pétrole.

Les Norvégiens n'ont pas non plus le droit de se rendre dans leurs résidences secondaires depuis le 19 mars.

Selon les mesures d'assouplissement annoncées mardi, les garderies rouvriront entre le 20 et le 27 avril; les écoles élémentaires rouvriront à partir du 27 avril; et les Norvégiens pourront rejoindre leurs chalets à compter du 20 avril.

Le télétravail reste recommandé et les habitants du pays devront continuer « longtemps » à respecter les barrières contre la propagation du virus, a toutefois prévenu Erna Solberg.

Les grands rendez-vous sportifs et culturels restent interdits jusqu'au 15 juin et tout voyage à l'étranger est déconseillé, à moins qu'il ne soit absolument indispensable.

La Norvège a recensé un total de 5863 cas de contamination au coronavirus, dont 69 cas mortels, selon les chiffres annoncés mardi par l'Institut de santé publique.

En raison de l'arrêt d'un grand nombre d'activités économiques, le taux de chômage a grimpé à un niveau record de 15,4 %, a annoncé mardi l'Agence du travail et de la protection sociale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !