•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Saskatchewanaise contracte la COVID-19 après une amende pour non-confinement

Une auto-patrouille de la police de Regina est garée devant un immeuble.

Normalement, la police de Regina ne fait pas de suivi sur la santé d'une personne. Dans ce cas-ci, elle a décidé d'être transparente (archives).

Photo : Radio-Canada / Trent Peppler

Radio-Canada

Après avoir été mise à l’amende lundi pour ne pas avoir respecté les consignes de confinement à la suite d'un voyage, la femme de 23 ans a appris mardi qu’elle est atteinte de la COVID-19.

Le Service de police de Regina a transmis cette information au public mardi après avoir annoncé lundi après-midi que la femme allait devoir payer une amende de 2800 $ parce qu’elle ne s’était pas pliée à l’ordre des autorités de santé publique.

En général, un service de police ne donne pas d’information sur la santé, mais il a été jugé nécessaire, dans le contexte actuel, de confirmer le [résultat positif du test] de la personne, peut-on lire dans un communiqué.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

La police avait été mise au courant de la situation par l’Autorité de santé de la Saskatchewan après que la contrevenante eut été dénoncée par quelqu'un.

Il s’agissait de la première personne dans la province à être mise à l’amende pour un tel motif.

Le Service de police de Regina a tenu à indiquer une fois de plus qu’il n’entend pas plaisanter avec les personnes qui ne respectent pas les consignes reliées à la santé de la population, surtout dans un contexte de pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Coronavirus