•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 000 respirateurs artificiels additionnels fabriqués au Canada

Justin Trudeau, de profil.

Le premier ministre Justin Trudeau affirme qu'il faut se préparer au pire.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Pas moins de 30 000 respirateurs artificiels additionnels seront fabriqués au Canada au cours des prochaines semaines, a annoncé mardi Justin Trudeau.

On est dans une situation où il faut se préparer pour le pire, a expliqué le premier ministre lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il était prévu qu'ils soient tous utilisés dans les hôpitaux du pays.

Les respirateurs, essentiels pour maintenir en vie les personnes les plus durement atteintes par la maladie, seront fabriqués par des entreprises qui se sont portées volontaires.

Il s'agit de CAE, de Thornhill Medical, Ventilators for Canadians et d'un groupe dirigé par StarFish Medical.

Les respirateurs artificiels seront prêts dans les semaines et les mois à venir, a précisé M. Trudeau, sans plus de précisions. Chose certaine, elles ont reçu la consigne d’en fabriquer beaucoup et de le faire rapidement.

On espère ne pas avoir besoin de tous ces ventilateurs, [...] de tout l’équipement que le Canada va produire. Mais on sait que même si nous on n’en a pas besoin, il y a peut-être des pays dans le monde qui vont en avoir besoin.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Ottawa travaille également avec le chercheur Art McDonald, Prix Nobel de physique 2015, pour développer d'autres respirateurs faciles à fabriquer, a indiqué le premier ministre.

Une femme portant des vêtements de protection et une visière manipule du matériel près d'une voiture.

Une travailleuse de la santé est au travail dans une clinique de dépistage à l'hôpital général d'Etobicoke de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Des masques par millions

Par ailleurs, le gouvernement s'apprête à recevoir 500 000 masques N95 de la compagnie 3M mercredi. Ces masques sont essentiels pour la sécurité des travailleurs de la santé qui sont en première ligne.

De telles livraisons avaient été interrompues à la suite d'une directive de Donald Trump, la semaine dernière, mais une entente permettant leur reprise a été annoncée lundi.

Lorsqu'on lui a demandé s'il s'agissait là d'un recul permanent de l'administration Trump ou d'une exception, Justin Trudeau est demeuré circonspect et s'est contenté de dire qu'il y avait plus de travail à faire à ce sujet.

La ministre fédérale des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, a par la suite annoncé que le Canada a reçu 8 millions de masques chirurgicaux supplémentaires de la Chine lundi.

Des commandes de masques destinées au Québec et à la Nouvelle-Écosse ont aussi été envoyées par la même occasion, a-t-elle ajouté. D'autres commandes doivent arriver bientôt, a-t-elle indiqué.

L'Agence de la santé publique du Canada a suggéré lundi à tous les Canadiens de porter un masque non médical, mais seulement en tant que mesure additionnelle aux autres mesures de sécurité déjà en vigueur.

Revenant sur le sujet, M. Trudeau a prévenu qu'il était important que les Canadiens qui le font n'en déduisent pas qu'ils sont dispensés de ces autres mesures.

Nous voulons nous assurer que les gens ne croient pas que porter un masque signifie qu'ils n'ont pas besoin de pratiquer la distanciation sociale ou qu'ils peuvent sortir davantage.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Une femme masquée se prépare à entrer du matériel dans la résidence.

Au Centre hospitalier de soins de longue durée (CHSLD) de Sainte-Dorothée, à Laval, 105 des 250 résidents sont infectés par la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

À la recherche d'une entente avec les partis d'opposition

Le premier ministre a aussi fait savoir que le leader du gouvernement en Chambre, Pablo Rodriguez, est en discussion avec ses homologues des autres partis en vue de conclure une entente pour que le projet de loi qui permettra la mise en oeuvre de la nouvelle politique de subvention salariale soit adopté rapidement.

Il a également annoncé dans sa conférence de presse que :

  • Santé Canada a autorisé plus de 85 nouveaux produits désinfectants;
  • 20 compagnies, dont Arc'téryx, Canada Goose et Stanfield's vont participer à la fabrication d'équipements médicaux, dont des blouses;
  • la société suédoise AutoLiv, qui a des installations à Toronto, cherche à fabriquer des blouses à partir de textiles utilisés pour des coussins gonflables d'automobiles;
  • les Forces armées canadiennes offrent désormais des emplois à temps plein à des réservistes, afin d'être prêts si des besoins se présentent.

Le Canada comptait mardi près de 17 900 cas confirmés de COVID-19 au pays et 421 morts des suites de la maladie. À ce jour, plus de 4000 personnes sont rétablies.

Les provinces les plus touchées sont le Québec, l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique.

Plus de 350 000 tests ont été effectués au pays. Les résultats de plus de 3800 d'entre eux ne sont pas encore connus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique