•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Rimouski veut réduire l'achalandage sur la Promenade de la mer

Des gens qui marchent à distance.

La Ville de Rimouski veut s'assurer que les utilisateurs de la Promenade de la mer respectent les règles de distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

La Ville de Rimouski annoncera bientôt des mesures afin que les règles de distanciation physique soient respectées par les utilisateurs de la Promenade de la mer.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme avoir reçu de nombreux commentaires de citoyens qui estiment, à juste titre selon lui, qu'il y a trop d'utilisateurs sur la Promenade de la mer en cette période de pandémie.

On convient qu'il y a présentement des enjeux au niveau de la Promenade de la mer, a dit le maire dans une déclaration avant le début formel de la séance du conseil municipal, lundi soir.

On voit les règles à respecter.

La Ville de Rimouski a installé des affiches pour sensibiliser les utilisateurs de la Promenade de la mer.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Il a ajouté que le conseil municipal souhaite adopter des moyens pour resserrer l'accès à ce secteur afin de s'assurer que les règles de distanciation physique soient respectées.

Le conseil municipal a mandaté l'administration municipale pour faire très rapidement une étude des diverses options qui pourraient s'offrir à nous afin de limiter l'achalandage.

Marc Parent, maire de Rimouski
Le maire de Rimouski, Marc Parent, pendant une séance du conseil municipal où tous les conseillers sont en visioconférence.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, veut diminuer l'achalandage sur la Promenade de la mer. (Archives)

Photo : Ville de Rimouski

Il y a un peu plus d'une semaine, la Ville de Rimouski avait déjà entrepris le déneigement de certains secteurs afin de mieux répartir les marcheurs, mais d'autres mesures seront adoptées, assure le maire.

Présentement, il y a plusieurs utilisateurs, donc on est en train d'évaluer ça. Et je peux vous assurer d'une chose : on ne passera pas deux semaines à analyser cela. On devrait être bons pour faire des annonces très rapidement.

Le maire Parent a rappelé qu'il ne fallait surtout pas baisser la garde dans la lutte contre le coronavirus même si, jusqu'ici, le Bas-Saint-Laurent a été plutôt épargné par la pandémie.

D'après les informations de Marie-Christine Rioux et Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale