•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le temps d'attente à Télésanté est tel que la province dit d'appeler votre médecin

Téléphoniste anonyme.

Nombre d'Ontariens se plaignent de s'être fait dire qu'ils devraient attendre trois jours ou plus pour qu'une infirmière de Télésanté les rappelle.

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Les Ontariens qui s'inquiètent pour leur santé devraient communiquer avec leur médecin de famille plutôt que d'appeler la ligne de Télésanté, conseille la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Nombre d'Ontariens se sont fait dire par Télésanté qu'ils devraient attendre trois jours voire même quatre pour qu'une infirmière du service les rappelle.

La résidente de London Rhea Lip a appelé Télésanté la semaine dernière pour des douleurs au ventre et de la fièvre. Elle craignait une appendicite.

Une téléphoniste de Télésanté lui a dit qu'elle devrait patienter plus de quatre jours avant qu'une infirmière la rappelle. J'ai été choquée, dit-elle.

La ministre Elliott admet que ce genre de temps d'attente est « inacceptable ».

Il vaut probablement mieux appeler son médecin de famille pour avoir une réponse plus rapide.

Christine Elliott, ministre de la Santé

Le temps d'attente moyen pour un appel à Télésanté lié à la COVID-19 est maintenant de 23 heures, selon le ministère de la Santé. Pour les autres questions, il est d'environ deux jours et demi.

La province a ajouté plus de 330 infirmières et plus de 100 téléphonistes pour tenter de désengorger le service.

En date du 4 avril, Télésanté avait reçu 79 000 appels liés au coronavirus.

Questionnaire en ligne

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, rappelle qu'une auto-évaluation est offerte en ligne (Nouvelle fenêtre) pour permettre aux Ontariens de déterminer si leurs symptômes correspondent à ceux de la COVID-19.

Si c'est le cas, ils peuvent communiquer avec leur médecin par la suite.

De plus en plus de docteurs offrent des consultations en ligne ou au téléphone, qui sont couvertes par l'assurance-santé.

Le Dr Sohail Gandhi, président de l'Association médicale de l'Ontario et omnipraticien à Stayner près de Collingwood, est content de répondre aux questions de ses patients.

Je préfère qu'ils s'informent auprès de moi que quelqu'un d'autre, parce que je les connais, dit-il.

Pour le million d'Ontariens qui n'ont pas de médecin de famille, le Dr Williams leur suggère d'appeler Télésanté s'ils ont besoin de conseils.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus