•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : ce qu'il faut savoir aujourd'hui en Abitibi-Témiscamingue

Un échantillon de COVID-19

Un échantillon de COVID-19

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Radio-Canada

L'Abitibi-Témiscamingue compte maintenant 101 cas confirmés de COVID-19, une hausse de 19 en 24 h.Bien que la majorité des cas soit toujours concentrée à Rouyn-Noranda, on dénombre maintenant sept cas au Témiscamingue et toujours moins de cinq cas dans les trois autres MRC.

Au Québec, 8 580 cas confirmés ont été signalés, et au Canada,  16 667.

En Abitibi-Témiscamingue, on compte maintenant 28 personnes rétablies et le nombre d'hospitalisations a baissé à 3.

Nouvelles mesures

La Première Nation de Timiskaming décrète à son tour l’état d’urgence dans sa communauté située juste à côté de Notre-Dame-du-Nord.

À partir de lundi, de nouvelles mesures d’urgence sont entrées en vigueur, dont un couvre-feu entre 22 h et 6 h, et des amendes de 200$ données aux contrevenants. La fin de semaine dernière, les communautés anichinabées de Kitcisakik et de Pikogan ont fermé leurs portes en raison de la propagation de la COVID-19.

Un véhicule de la Sûreté du Québec sur la route.

Un véhicule de la Sûreté du Québec.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Ailleurs dans la région, la Sûreté du Québec a commencé à donner des infractions pour des rassemblements illégaux dans la Vallée-de-l’Or, au moment même où la Ville de Val-d’Or annonce un resserrement de ses règles d’accès à ses parcs et espaces récréatifs.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

La Fédération professionnelle de la santé et le gouvernement du Québec sont arrivés à une entente le vendredi 3 avril pour retirer des hôpitaux les infirmières qui attendent un enfant. La fin de semaine précédente, deux infirmières enceintes de l’Abitibi-Témiscamingue ont refusé de travailler par crainte du coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Coronavirus