•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des infractions pour des rassemblements dans La Vallée-de-l’Or

Des balançoires entourées d'un ruban. Des marcheurs sont à l'arrière-plan.

Comme d'autres villes au pays, Val-d'Or augmente les restrictions pour l'accès à ses parcs et aires de jeux.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La Sûreté du Québec (SQ) a commencé à donner des infractions pour des rassemblements illégaux dans La Vallée-de-l’Or au moment même où la Ville de Val-d’Or annonce un resserrement des règles d’accès à ses parcs et espaces récréatifs.

Le maire Pierre Corbeil dit avoir reçu la confirmation que huit constats d’infraction ont été remis par les policiers au cours des derniers jours, dont un pour une fête durant la nuit dans une résidence.

La Sûreté du Québec a commencé à émettre des constats, précise le maire. S’il y en a qui ne comprennent pas le message, peut-être que leur portefeuille va les faire réfléchir. On parle d’amendes de 550 $ à 1000 $, plus les frais. Il y a clairement matière à réflexion.

Afin de maintenir les efforts de distanciation sociale, la Ville de Val-d’Or a résolu d’interdire jusqu’à nouvel ordre l’utilisation des aires de jeux de ses parcs, des balançoires, des modules, des terrains de sports d’équipe, des patinoires extérieures, des parcs de planches à roulettes, du mobilier urbain et du parc à chiens.

La Ville entend afficher ses nouvelles règles devant ses installations, mais elle compte sur la bonne collaboration de tous pour faire respecter ses règles.

On n’a pas les effectifs pour asseoir quelqu’un dans chaque parc pour s’assurer que c’est respecté, note le maire Corbeil. On demande la collaboration des gens, comme pour toutes les mesures. Il est aussi possible d’aviser la SQ au *4141 si vous êtes témoin d’une situation problématique.

Une arche à l'entrée d'un sentier aménagé indique Sentier Agnico Eagle.

Le sentier Agnico Eagle, à Val-d'Or

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Les sentiers de marche et de course demeurent accessibles, mais les gens doivent respecter la consigne de distance, soit un minimum de 2 mètres entre chaque personne.

Report des taxes

De plus, la Ville de Val-d’Or, à l’instar de plusieurs autres villes de la région, dont Rouyn-Noranda et Malartic, a convenu de reporter de deux mois la date de paiement des trois prochains versements des taxes municipales. Ceux-ci devront être payés les 1er juillet, 1er septembre et 1er novembre.

La Ville a aussi prolongé l'application de plusieurs autres mesures d’allégements fiscaux au moins jusqu’au 4 mai, notamment la gratuité du stationnement au centre-ville.

La prudence est de mise

Par ailleurs, Pierre Corbeil refuse toujours d’afficher une trop grande confiance, même si sa ville est plutôt épargnée jusqu’ici par la propagation du coronavirus.

Le niveau de confiance est directement relié au sérieux que la population va apporter au respect des mesures, rappelle-t-il. Il ne faut pas oublier qu’il y a un décalage entre les chiffres publiés par le CISSS-AT [Centre intégré de santé et services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue] et la situation réelle, en raison des délais pour avoir des résultats des tests. On n’a pas le portrait réel et la prudence est de mise. Il ne faut surtout pas baisser la garde en se disant qu’on est épargnés. On voit à quel point ce n’est pas évident, partout à travers le monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale