•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune militaire disparu depuis janvier retrouvé mort dans le fleuve à Beauport

L'accident est survenu dans ce secteur, près de la jonction entre les autoroutes Félix-Leclerc et Dufferin-Montmorency.

L'accident est survenu dans ce secteur, près de la jonction entre les autoroutes Félix-Leclerc et Dufferin-Montmorency.

Photo : Radio-Canada/Cimon Leblanc

Gabriel Côté, un militaire de 21 ans, est le jeune automobiliste retrouvé mort sur le rivage du fleuve à Beauport, la nuit dernière. La Sûreté du Québec a confirmé son identité mardi en début d'après-midi.

Des passants ont signalé peu avant 1 h, mardi, la présence d'un véhicule dans le fleuve Saint-Laurent près du pont de l'Île-d'Orléans.

Le corps de Gabriel Côté gisait sur la grève, à proximité du véhicule situé près de la courbe de l'autoroute Dufferin-Montmorency qui mène vers l'autoroute Félix-Leclerc.

Le jeune homme originaire du Saguenay était disparu depuis le 14 janvier dernier. Il résidait à Shannon, au nord de Québec.

Le corps de la victime a été identifié par des membres de la famille, explique Béatrice D'Orsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Selon son dossier de disparition publié par le Service de police de la Ville de Québec, Gabriel Côté a été vu pour la dernière fois au Bar Star Zone du boulevard Sainte-Anne le 14 janvier dernier. La fiche descriptive mentionne également que le jeune homme circulait à bord d'une Honda Civic Bleu 2017.

La victime, Gabriel Côté, 21 ans

La victime, Gabriel Côté, 21 ans

Photo : Courtoisie/SPVQ

Geste volontaire?

L’enquête se poursuit sur les causes et circonstances du décès de Gabriel Côté.

Plusieurs thèses sont envisagées à ce stade-ci de l'enquête, dont le geste volontaire ou le malaise, selon Béatrice d'Orsainville.

« Un reconstitutionniste se rendra sur place pour tenter de déterminer ce qui s'est passé. On ne sait pas encore, par exemple, s'il s'agit d'un geste volontaire », disait Béatrice d'Orsainville, mardi matin.

Invisible avant la fonte des neiges

Selon un policier rencontré sur les lieux, l'accident n'a laissé aucune trace visible de la route avant la fonte des neiges.

Les policiers et les pompiers de Québec ont porté assistance à la SQ pour récupérer la dépouille.

Le véhicule a également été remorqué.

Avec les informations de Jean-François Nadeau et Marie-Pier Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Accident de la route