•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Ali Brubé présente le programme qu'elle a préparé pour le projet #FSFA-10.

Chaque jour de la semaine, la FSFA propose un programme d'entraînement de 10 minutes.

Photo :  Capture d’écran - Facebook / LAFSFA

Ce n’est pas parce qu’il est impossible d’organiser des rassemblements que la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) renonce à sa mission de faire bouger les membres de la communauté. 

La manifestation sportive la plus populaire parmi toutes celles qu'organise la FSFA est sans aucun doute les Jeux francophones de l’Alberta. Ces derniers auraient été particuliers cette année, car 620 jeunes de la 7e à la 12e année s’étaient inscrits, ce qui constitue un record.

Le conseil d’administration n’a cependant pas hésité à les annuler dès la mise en place de certaines restrictions par la province.

Dès que le gouvernement a annoncé que les rassemblements de 250 et plus étaient interdits, on a tenu une réunion d’urgence du conseil d’administration. En annulant rapidement les jeux, cela a permis de limiter certaines dépenses.

Une citation de :Céline Dumay, directrice, FSFA

L’annulation des Jeux, qui devaient se dérouler à Saint-Albert, prive un grand nombre de participants de leur dernière chance d'y prendre part. Céline Dumay assure que la FSFA pense à eux et tente de trouver une façon de faire participer l’an prochain ceux qui viendront de terminer leurs études secondaires.

#FSFA-10

Depuis le 23 mars, la FSFA propose, sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook, le programme #FSFA-10. Il s’agit d’une séance d’entraînement de 10 minutes, qui est mise en ligne à 10 heures.

On s’est regroupé en équipe, on s’est dit : "On est là, on veut faire quelque chose, on veut être utile à notre manière et dans notre domaine."

Une citation de :Céline Dumay, directrice, FSFA

Pour réaliser son projet, la FSFA a puisé dans son réseau et a d’abord demandé à ses animateurs sportifs et à des entraîneurs de réaliser les premières vidéos. 

Dès la première semaine, les vidéos ont été vues plus de 2000 fois. Le nombre était à la hausse la deuxième semaine. 

Céline Dumay dit que la préparation de ces séances d’entraînement n’est pas réservée aux personnes qui gravitent habituellement autour de l’organisme. 

Tous ceux qui veulent mettre en place un entraînement d’une dizaine de minutes sont invités à contacter la FSFA par le biais de son site Internet pour signifier leur intérêt. 

Ceux qui suivent les capsules d’entraînement, sur Facebook, Twitter ou YouTube, devraient avoir droit à quelques surprises au cours des prochains jours, puisque certains athlètes bien connus ont accepté de participer au projet de la FSFA.

Céline Dumay mentionne que l’organisme aimerait aussi présenter des séances de Zumba en ligne, mais que cela représente un défi, car comme pour les vidéos d’entraînement, il faut trouver de la musique libre de droits. 

Défi 31 jours sportif

La Fédération du sport a lancé une autre initiative samedi, le Défi 31 jours sportif. Ce défi s’adresse à tous les membres de la famille. Ceux-ci sont invités à faire 30 minutes d’activité physique chaque jour. 

Pour les aider, la FSFA propose une liste d’activités sur son logo à colorier. 

Au bout de 31 jours, ceux qui ont relevé le défi peuvent envoyer une photo du logo terminé, ce qui leur permettra de participer au tirage, qui aura lieu le 8 mai. 

Le logo de la FSFA a été séparé en 31 parties à colorier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les participants du Défi 31 jours sportif sont invités à remplir le tableau, chaque fois qu'ils font 30 minutes d'activité physique.

Photo :  Capture d’écran - Facebook / LAFSFA

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !