•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une circulation imposée dans un seul sens au lac des Nations?

Un homme marche sur la promenade du lac des Nations à Sherbrooke (mars 2017)

L’idée d’imposer une circulation dans un seul sens sur la promenade du lac des Nations pourrait être envisagée par la Ville de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie/Carl Marchand

Radio-Canada

L’idée d’imposer une circulation dans un seul sens sur la promenade du lac des Nations pourrait être envisagée, alors que la Ville de Sherbrooke dit vouloir durcir le ton pour que les Sherbrookois respectent les règles de distanciations sociales imposées par le gouvernement Legault.

Le sujet, qui a été abordé en comité plénier à huis clos, lundi, n’a pas été retenu. L’idée a toutefois suscité tant d’intérêt auprès des élus qu’elle sera discutée une nouvelle fois dans un avenir rapproché, assure la Ville. Est-ce qu’on en viendra là un jour? Je ne pense pas. On ne l’espère pas. On espère que les gens vont respecter la règle de distanciation, explique Steve Lussier, maire de Sherbrooke.

Steve Lussier dit avoir entendu le message du premier ministre François Legault qui a sommé, la semaine dernière, aux corps policiers de la province de sévir contre les personnes qui ne respectent pas les règles de distanciation préconisées pour combattre la propagation de la COVID-19. Lundi, le Service de police de Sherbrooke (SPS), a d’ailleurs confirmé qu’il avait donné 12 contraventions dans le courant des derniers jours pour non-respect de distanciation sociale.

Pas de fermeture des parcs, assure Steve Lussier

Questionné sur l’éventualité de fermer les parcs de Sherbrooke, Steve Lussier a été catégorique. Ce n’est pas une option envisagée par la Ville de Sherbrooke pour le moment.

Je pense qu’on a tous un rôle à jouer en tant que citoyens de respecter les règles. Si les gens respectent les règles, les parcs ne seront pas fermés, souligne Steve Lussier.

Ce dernier concède que dans l’ensemble, les Sherbrookois respectent les règles qui ont été imposées par le gouvernement et la santé publique. Mais il les exhorte à continuer à respecter les règles de distanciation pour le bien de tous.

Le SPS reçoit de très nombreux appels de la part de citoyens qui dénoncent des rassemblements illégaux. Entre dimanche et lundi, les policiers de Sherbrooke affirment avoir reçu plus de 130 appels.

La Ville de Sherbrooke a d'ailleurs mobilisé des employés, principalement des cols bleus, qui arpentent désormais les lieux publics de la municipalité pour sensibiliser les citoyens aux mesures de distanciation sociale mises en place par le gouvernement du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale