•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Sherbrooke ne bannira pas les sacs plastiques à usage unique en avril

Des sacs de plastique dans le coffre d'une voiture.

Les sacs en plastique à usage unique devaient être interdits dans les commerces sherbrookois à partir du 22 avril 2020.

Photo : La Presse canadienne / Mark Baker

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke a décidé, lors de son conseil municipal de lundi, de repousser à une date ultérieure la mise en place de son nouveau règlement visant à interdire l’utilisation des sacs en plastique à usage unique. Une mesure qui devait entrer en vigueur le 22 avril. La décision a été prise en raison de la pandémie de la COVID-19.

[On voulait] permettre aux commerçants de concentrer leurs efforts à court terme pour gérer les impacts de la pandémie sur leur activité actuellement, explique Karine Godbout, conseillère municipale dans le district d’Ascot et présidente du comité de l’environnement à la Ville de Sherbrooke.

L’interdiction visait spécifiquement les sacs en plastique issus du pétrole, les sacs biodégradables et oxodégradables et les sacs compostables.

Les sacs réutilisables refusés dans certains magasins

Certaines bannières, comme celles appartenant à la chaîne Loblaws, n’acceptent d'ailleurs plus les sacs réutilisables dans leurs magasins. Les magasins Maxi, Provigo, Intermarché et Pharmaprix ont pour ordre de refuser les sacs réutilisables pour limiter les risques de propagation de la COVID-19, notamment auprès de leur personnel. La Ville de Sherbrooke ne voulait d’ailleurs pas aller à contre-courant de ce genre d'initiatives.

[Les commerces] en ont déjà plein les bras et on ne voulait pas leur ajouter de nouvelles contraintes.

Karine Godbout, conseillère municipale dans le district d’Ascot et présidente du comité de l’environnement à la Ville de Sherbrooke

Mme Godbout reconnaît néanmoins qu’il est toujours possible d’utiliser des sacs réutilisables dans d’autres commerces. Dans ceux-là, les clients doivent notamment emballer leur épicerie eux-mêmes. Comme c’est recommandé, ils doivent également laver leur sac réutilisable à chaque utilisation, souligne-t-elle.

Règlement reporté à une date inconnue

Le nouveau règlement de la Ville de Sherbrooke visant à bannir certains sacs en plastique à usage unique est reporté à une date encore inconnue, principalement en raison de l’incertitude qui entoure la crise actuelle de la COVID-19. Quand la situation le permettra, on lancera une campagne de communication pour informer la population, mais aussi les commerçants, qu’ils auront un mois pour se préparer, assure Karine Godbout.

Cette dernière invite d’ailleurs les Sherbrookois qui auraient des questionnements à propos de la gestion de leurs matières résiduelles en cette période de pandémie de consulter le site de la Ville de Sherbrooke. “On ne veut pas que les gens enfouissent ce qu’ils étaient censés déposer à l’écocentre”, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale