•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déplacements non essentiels : des centaines d’automobilistes renvoyés chez eux par le SPVG

Des polciiers près d’une file de voitures sur un pont.

Des policiers du Québec interpellent les automobilistes qui tentent de traverser le pont du Portage.

Photo : Francis Ferland / CBC

Radio-Canada

En dépit de la pandémie et des appels répétés des autorités à l'éloignement social, les automobilistes ont été nombreux à se déplacer sur le réseau routier gatinois durant la fin de semaine.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a renvoyé des centaines d'usagers de la route chez eux, jugeant que leurs déplacements n’étaient pas essentiels.

Le vendredi 3 avril seulement, le SPVG a interpellé plus de 9000 conducteurs. D’après le corps policier, environ 5 % d’entre eux ont dû rebrousser chemin — soit environ 450 personnes — puisque les agents ont estimé que leurs déplacements n’étaient pas essentiels.

Samedi et dimanche, les policiers ont intercepté environ 5000 à 6000 voitures chaque jour. Quelque 10 %, soit de 500 à 600 personnes en moyenne, ont été contraintes de faire demi-tour pour chacune de ces journées d’intervention.

De leur côté, la Sûreté du Québec et le Service de sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais ont indiqué n'avoir remis aucun constat d’infraction lors de leurs opérations respectives.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus