•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'employé d'E. Gagnon et fils n'avait pas de symptômes

La porte des employés et un stationnement vide.

L'usine met sur pause ses activités jusqu'à nouvel ordre après qu'un cas de COVID-19 eut été déclaré.

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

L’employé de l’usine E. Gagnon et fils atteint de la COVID-19 ne présentait pas de symptômes de la maladie lors de son diagnostic, selon son employeur.

La direction de l’usine de Sainte-Thérèse-de-Gaspé relate que c'est en raison d'une enquête épidémiologique de la santé publique que l'employé a été soumis à un test de dépistage, et non parce qu'il présentait des symptômes de la COVID-19.

On s’est fait appeler jeudi par des médecins de la santé publique pour nous avertir qu’un de nos employés avait été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19. Par mesure de prévention, on a retiré immédiatement cet employé de la chaîne de production et l’avons envoyé à la maison, relate le vice-président de l’entreprise, Bill Sheehan.

Toujours selon M. Sheehan, l’employé aurait été subir son test de dépistage le soir même. Les résultats, dévoilés deux jours plus tard, se sont avérés positifs.

Il avait l’air en parfaite santé. Il passait au travers des mesures de contrôle qu’on a instaurées à l’usine, entre autres avec la prise de température.

Bill Sheehan, vice-président de l'usine E. Gagnon et fils

La direction de l’usine a fermé les portes de ses installations pour une durée indéterminée.

Elle n’a pas eu à faire passer des tests à ses autres employés, mais quelques collègues du travailleur atteint ont été placés en isolement préventif par la santé publique.

La Direction régionale de la santé publique affirme d’ailleurs qu’elle a fini de communiquer avec les personnes qui auraient pu être en contact avec l’employé malade.

On attend les directives de la Santé publique. En attendant, on est fermés pour ne pas mettre la sécurité de nos employés en péril, mais on est prêts à recevoir de ses nouvelles, affirme Bill Sheehan.

Bill Sheehan parle avec un journaliste hors champ.

Bill Sheehan, vice-président chez E. Gagnon et fils

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Inquiétudes à Sainte-Thérèse-de-Gaspé

Le maire de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, Roberto Blondin, aurait aimé que les employés de l'usine E. Gagnon et Fils soient soumis au test de dépistage de la COVID-19.

C’est le rôle de la santé publique de faire passer des tests à tout le monde de l’usine pour s’assurer qu’elle puisse recommencer ses activités de façon sécuritaire pour les employés. C’est faire passer des tests pour l’industrie, pour l’économie, dit-il.

Il s’interroge sur le protocole qui vise à tester seulement les personnes qui présentent des symptômes.

Olymel a fait passer des tests à tout le monde lorsqu’un de ses employés a été testé positif. Pourquoi pas ici? Est-ce qu’on manque de tests? Est-ce qu’on est mal préparés? Ce sont des bonnes questions à se poser, ajoute M. Blondin.

Travailleurs qui traitent du crabe des neiges dans une usine.

La chaîne de production de l'usine de transformation du crabe des neiges E. Gagnon et fils (archives)

Photo : Radio-Canada

De son côté, la Direction régionale de la santé publique soutient que toutes les démarches ont été faites pour s’assurer que le virus ne se propage pas chez les employés d’E. Gagnon et fils.

Les personnes qui devaient se placer en isolement ont été avisées, de même que les personnes qui ont un risque, mais plus faibles d’avoir été en contact, indique le directeur régional de santé publique, Yv Bonnier-Viger.

Le Dr Bonnier-Viger ne se dit pas inquiet par rapport à la réouverture éventuelle de l'usine de transformation E. Gagnon et fils, à Sainte-Thérèse-de-Gaspé. 

L’usine a choisi d’arrêter ses activités pour réviser ses mesures sanitaires, mais ce n’est vraiment pas un cas de contamination, conclut-il.

Bill Sheehan affirme également que cette pause permettra à l’usine de vérifier l’efficacité des mesures de contrôle que la direction a mises en place dans les dernières semaines.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus