•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelles sont les responsabilités des travailleurs essentiels?

Masques respiratoires N95.

Les travailleurs essentiels sont les seuls à se déplacer durant cet état d’urgence pour se rendre au travail.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

Alors que la majorité de la population est confinée à la maison, les travailleurs essentiels sont les seuls à se déplacer durant cet état d’urgence pour se rendre au travail. Ils sont plus à risque d’être infectés par le nouveau coronavirus, mais ils pourraient aussi le transmettre… une responsabilité dont ils sont bien conscients.

Les travailleurs de première ligne se voient forcés de réfléchir à un plan de match s’ils sont infectés. Lorsque les cas de COVID-19 vont augmenter à l’hôpital, qu’on prévoit bientôt, il faudra certainement que je me déplace de façon assez permanente à l’extérieur de la maison pour protéger ma famille, constate Serge Melanson, urgentologue.

Constat similaire pour l’infirmière Nathalie Plourde Cormier : Si je suis contaminée au travail, genre que je le sais, directement là j’ai été contaminée, c’est sûr que j’ai dit à mon mari je t’appelle, tu fais vos bagages, vous sortez de la maison et tu vas vivre chez ta mère pendant deux semaines.

Lorsque l'on est exposé, il faut vraiment être attentif aux premiers symptômes.

Benoit Mâsse, professeur de santé publique

Dans ce climat incertain, plusieurs travailleurs essentiels conservent déjà une distance réglementaire, même à la maison. C’est la décision qu’a prise Michel Ouellet, camionneur. J’ai un office ici que je fais mes affaires et l'on se tient à distance, on se parle à travers des murs, relate-t-il.

Éviter les endroits publics

Certains travailleurs de première ligne évitent aussi de fréquenter les endroits publics.

C’est le cas de la pharmacienne Christine Boudreau et de son mari, qui est urgentologue. On essaie de prioriser l’épicerie en ligne puis on ne sort pas, on reste à la maison pour s’assurer que l'on ne contamine pas les autres, raconte Christine Boudreau.

Le couple de travailleurs essentiel choisit d’ailleurs ses déplacements de façon stratégique. On a décidé que c’est moi qui irais chercher l’épicerie quand on fait une commande en ligne. [Mon mari] voit [davantage] de patients puis on aimerait aussi qu’on le garde lui en santé, explique la pharmacienne.

En tant que professionnels de la santé de la première ligne, moi et mes collègues on s’assure qu’on ne va pas trop se déplacer en public.

Christine Boudreau, pharmacienne

Le gouvernement du Canada a publié des mesures spécifiques pour les travailleurs essentiels. Une stratégie recommandée par les experts en santé publique est disponible sur le site internet du gouvernement fédéral. (Nouvelle fenêtre)

Mesures pour les travailleurs des services essentiels

  • Gardez vos mains propres.
  • Gardez votre environnement propre.
  • Gardez vos distances.
  • Évitez les voyages non essentiels.

Malgré toutes les précautions dont doivent faire preuve les travailleurs essentiels, leurs déplacements quotidiens ne sont pas sans consternation. Quand on passe dans des villes et qu’on voit encore beaucoup de monde qui se rassemble encore, c’est comme décourageant, constate le camionneur Mike Ouellet.

D'après le reportage de Rose St-Pierre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Coronavirus