•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des cours au collégial : stress chez des cégépiens et des professeurs

Derrière la neige se dresse un édifice gris de trois étages.

Le pavillon des sciences du Cégep de Trois-Rivières en hiver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La reprise des cours au collégial occasionne du stress à certains cégépiens et à leurs professeurs. Les enseignants ont dû commencer à créer des vidéos et à donner leur cours en ligne, tout en s’adaptant à l’absence de matériel comme les laboratoires.

Dans la région, tous les cégeps ont recommencé progressivement les cours à distance jeudi dernier.

La reprise est loin d’être une mince tâche.

Jean Fournier, président du Syndicat des professeurs et des professeures du Cégep de Trois-Rivières

Le Syndicat des professeurs et des professeures du Cégep de Trois-Rivières constate que cette situation pose des défis pour ses membres. Par exemple, des professeurs doivent concilier travail-famille et il y a toute l’adaptation liée à l’enseignement à distance.

On est pris dans une dynamique, je dirais, inconfortable où il y a de nombreuses embûches qui s’expriment, de nombreuses difficultés qui s’expriment, affirme Jean Fournier, président du Syndicat des professeurs et des professeures du Cégep de Trois-Rivières. On n’a pas encore reçu notre plateforme sur laquelle on va travailler. Alors là, il faut se débrouiller maison avec les plateformes qu’on avait déjà, qui sont plus ou moins adaptés. C’est assez lourd comme processus.

Il précise que le Cégep a tenté rapidement d’obtenir les licences nécessaires pour une nouvelle plateforme pour donner les cours.

Aide aux étudiants

L’Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières affirme de son côté être ravie que la Fondation du Cégep ait recueilli des fonds pour venir en aide aux étudiants.

Près de 51 000 $ seront distribués à ceux qui en ont besoin. L'Association étudiante a contribué à hauteur de 10 000 $.

La présidente de l’Association étudiante du Collège Laflèche, Stéphanie Tessier, affirme que les étudiants sont satisfaits.

Le collège a agi très rapidement, il y a deux semaines, il y a eu des journées cibles où les étudiants pouvaient aller chercher leurs choses, dit-elle. Nos travaux ont été adaptés. La semaine d’examens a été changée pour des travaux compensatoires, donc tout le monde est content de pouvoir finir sa session.

Le Cégep de Trois-Rivières va aussi prêter des ordinateurs portables aux étudiants qui en feront la demande.

D'après les informations de Marilyn Marceau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Éducation