•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus à l'Î.-P.-É.: le défi de ne pas baisser la garde

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, le 6 avril 2020.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, le 6 avril 2020.

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Île-du-Prince-Édouard ne signale aucun nouveau cas de la COVID-19, lundi, pour une quatrième journée consécutive. Mais la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison, demande tout de même aux Insulaires de continuer à obéir aux directives d'isolement et d'éloignement social afin d'éviter la contagion.

La province recense toujours 22 cas confirmés de la maladie causée par le nouveau coronavirus. De ce nombre, huit personnes sont rétablies après avoir passé 14 jours en isolement à leur domicile.

Tous les cas de la COVID-19 à l'Île-du-Prince-Édouard sont liés à des voyages à l'étranger.

Même si on n'a pas plus de cas, c'est tellement important de continuer à respecter les mesures [d'isolement et d'éloignement social] dont on parle chaque jour, a déclaré la Dre Heather Morrison lors de son point de presse quotidien, lundi. Mais si on ne continue pas à respecter ces mesures, ça va avoir un grand impact dans les jours et les semaines à venir.

Contrairement à la Nouvelle-Écosse, qui annonce des dizaines de nouveaux cas de la COVID-19 presque tous les jours, et à Terre-Neuve-et-Labrador, qui recense un deuxième décès lié à la maladie, le principal défi des autorités à l'Île-du-Prince-Édouard est de convaincre les résidents qu'ils ne doivent pas baisser la garde.

Au cours de la fin de semaine, les policiers insulaires ont répondu à une centaine de plaintes pour non-respect des directives de santé publique. Ils ont émis trois constats d'infraction flanqués d'amendes de 1000 $, et des dizaines d'avertissement verbaux.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Lundi matin, les autorités de la santé à l'Île-du-Prince-Édouard avaient administré 1268 tests de dépistage de la COVID-19. De ce nombre, 982 étaient négatifs et 264 n'avaient pas encore été analysés.

Au cours de la fin de semaine, une cinquantaine de tests ont pu être analysés à l'hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown. Il s'agit principalement de tests administrés à des travailleurs de la santé et à des personnes vulnérables, comme les personnes vivant dans des foyers de soins de longue durée.

Selon la Dre Heather Morrison, l'hôpital de Summerside devrait être lui aussi en mesure d'analyser les résultats d'un nombre limité de tests de dépistage de la COVID-19 d'ici la fin de la semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !