•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pause sera bénéfique pour les Maple Leafs, croit Mitch Marner

Auston Matthews est sur la glace aux côtés de ses coéquipiers John Tavares, Mitch Marner et Andreas Johnsson.

Mitch Marner considère que les Maple Leafs ont ce qu'il faut pour renverser la vapeur si la saison reprend.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Auston Matthews et Mitch Marner n'ont pas caché leur souhait d'un retour éventuel à la normale, lundi, lors d'une discussion par visioconférence avec leur ancien coéquipier, Patrick Marleau.

Entre quelques jeux et des échanges de nature décontractée, les deux jeunes attaquants des Maple Leafs de Toronto ont finalement abordé la suspension des activités dans tout le monde du sport professionnel en raison de la pandémie de coronavirus.

Mitch Marner, le premier, a convenu qu'avoir un chien dont il lui faut s'occuper tous les jours l'a aidé à passer à travers ces dernières semaines où la Ligue nationale de hockey (LNH) a progressivement pris des mesures pour contrer la propagation du virus jusqu'à cesser toutes ses activités.

C'est très plaisant d'avoir un chien ces jours-ci. Je lui fais prendre des marches. J'essaie de profiter de chaque occasion de sortir, a précisé l'attaquant de 22 ans qui est en quarantaine avec sa petite amie dans sa maison de Toronto.

Auston Matthews a indiqué lors de l'appel organisé par la LNH qu'il profitait de la compagnie de Frederik Andersen en quarantaine. Le gardien danois habite avec lui ces jours-ci à Phoenix, en Arizona.

On ne fait que passer du bon temps sur le bord de la piscine. On relaxe, on tente de profiter du soleil, détaille l'attaquant qui a aussi partagé l'écran avec le chanteur ontarien Justin Bieber lors d'une diffusion en direct sur Instagram, dimanche.

L'Américain approchait le plateau des 50 buts pour la première fois de sa carrière avant que la saison ne soit mise en veilleuse, le 12 mars dernier. Avec une douzaine de parties à jouer, Matthews n'avait plus que trois buts à marquer pour ajouter aux annales de l'organisation torontoise.

Seuls Gary Leeman, Rick Vaive et Dave Andreychuk ont su accomplir l'exploit de marquer 50 fois dans l'uniforme bleu et blanc en une seule saison. Vaive l'a fait trois saisons de suite, entre 1981 et 1984.

Un joueur de hockey contrôle la rondelle en territoire offensif. Il porte l'uniforme bleu des Maple Leafs de Toronto.

Auston Matthews comptait 47 buts au compteur avant la suspension de la saison de la LNH.

Photo : Reuters / Nick Turchiaro

Les séries toujours en mire

Même s'ils ignorent quand et si la saison reprendra son cours, les deux joueurs vedettes des Maple Leafs sont conscients que l'équipe a une chance de renverser la vapeur avec la pause qui leur est offerte.

L'équipe vient au troisième rang de la section Atlantique avec un total de 81 points, trois de plus que les Panthers de la Floride, leurs principaux rivaux pour une place en séries éliminatoires.

Je pense qu'on a connu une période de hauts, de bas et de montagnes russes ces dernières semaines alors c'est une bonne occasion pour se calmer et revenir à la base. Nous avons le potentiel et l'équipe pour faire quelque chose de formidable.

Mitch Marner, attaquant des Maple Leafs de Toronto

C'est frustrant pour nous comme pour tout le monde d'avoir cette pause, mais nous tentons de demeurer aussi prêts que possible pour tout donner en séries et lors des dernières semaines, a rajouté le natif de Markham qui a connu l'élimination au premier tour du bal printanier chaque saison depuis ses débuts dans la LNH.

Je pense que nous avons tous hâte de revenir à la normale dès que possible, renchérit Auston Matthews.

Il y a des choses qui sont plus importantes que le hockey et ceci en est une. J'espère que tout le monde reste en sécurité et pratique les mesures de distanciation sociale.

Auston Matthews, attaquant des Maple Leafs de Toronto

Pittsburgh, une chance inouïe pour Marleau

Patrick Marleau, leur coéquipier des deux dernières saisons, a entamé la campagne 2019-2020 avec les Sharks de San José avant d'être échangé aux Penguins de Pittsburgh à la date limite des transactions, le 24 février dernier.

Il n'a pris part que huit parties avec sa nouvelle équipe, mais il souhaite pouvoir aller au bout de cette nouvelle aventure.

J'ai une superbe opportunité de peut-être enfin gagner une Coupe, avec les Penguins. Tout le monde a été extraordinaire avec moi depuis mon arrivée et je commence à avoir hâte de sortir de la maison comme tout le monde. J'ai hâte que les choses reviennent à la normale et qu'on recommence à jouer, a concédé le vétéran de 1 723 parties dans la LNH.

Lundi, il prenait part à la visioconférence depuis sa maison de San José avec toute sa petite famille, qui a aussi pris part à l'appel.

Je pense que le plus tôt nous ferons les bonnes choses, le plus tôt nous serons de retour devant les partisans, à apprécier le jeu à nouveau, complète celui qui a passé les dernières semaines à faire l'école à la maison à ses trois garçons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports