•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les masques pourraient limiter la transmission du virus, affirme le Dr Roussin

Le docteur est pris en gros plan de profil.

Dr Brent Roussin est le médecin hygiéniste en chef du Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Les Manitobains peuvent aider à freiner la transmission du SRAS-CoV-2 en portant des masques non médicaux lorsqu’ils sortent, mais cette précaution ne remplace en rien le fait de rester chez soi, a affirmé le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Je ne veux pas que les masques détournent notre attention du message. Le message important reste le même : restez chez vous!, a-t-il répété.

Si les Manitobains décident d’utiliser des masques, ils ne doivent pas utiliser ceux qui sont réservés au personnel de la santé.

Les masques médicaux doivent être réservés aux salariés du système de santé, a martelé le médecin hygiéniste en chef.

De plus, il rappelé que les masques ne protègent pas le porteur, mais les personnes alentour.

Alors que les personnes ayant des symptômes de la maladie sont responsables de la majeure partie de la propagation de la COVID-19, il existe également des preuves croissantes d'une propagation asymptomatique.

Si vous décidez de porter un masque et que vous sortez, vous pourriez protéger les autres, a-t-il dit.

Un seul nouveau cas de COVID-19

Le Dr Roussin a, par ailleurs, annoncé un nouveau cas de COVID-19 dans la province, ce qui porte le total de cas présumés et confirmés à 204. Parmi eux, 11 sont hospitalisés dont 7 aux soins intensifs et 17 personnes ont été guéries de la COVID-19. Le Manitoba compte toujours deux décès liés à cette maladie.

Malgré une diminution du nombre de contaminations ces derniers jours, il est encore trop tôt pour tirer une conclusion sur la tendance vers laquelle s’oriente l’épidémie au Manitoba.

On ne peut pas s'appuyer sur ces chiffres, ils ne signifient rien, a affirmé le Dr Roussin.

Le nombre de tests analysés au laboratoire provincial Cadham, lui, a atteint 13 486, ont précisé les autorités sanitaires.

À l'approche de Pâques, ces dernières répètent que les rassemblements sont interdits et demandent aux gens de ne pas se réunir en famille.

Plus de 200 médecins volontaires à la rescousse

L’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa, a aussi indiqué que 209 médecins à la retraite se sont portés volontaires pour aider et participer au dépistage des patients.

Elle a aussi précisé que tous les travailleurs du domaine de la santé auront accès à des équipements de protections personnels d’ici le 13 avril et que le Manitoba dispose toujours de 87 lits pour des soins intensifs.

Le Manitoba n'envoie pas de matériel à d’autres provinces

Le Dr Brent Roussin et Lanette Siragusa ont, en outre, démenti une information du journal La Presse selon lequel le Manitoba avait proposé de remettre du matériel médical qui lui revenait à d’autres provinces qui ont plus de besoins.

Plus tôt, lors d’une autre conférence de presse, le premier ministre provincial Brian Pallister avait aussi affirmé que cette information était fausse.

Je pense que vous vous appuyez sur une fausse information, avait-il répondu après avoir été interrogé par les journalistes.

Je n’ai rien entendu à ce propos, a, pour sa part, déclaré le Dr Roussin.

Lanette Siragusa a aussi affirmé que la province continuait de surveiller quotidiennement les stocks de matériel dont elle dispose. Nous travaillons avec plus de 600 fournisseurs contre 60, avant l’épidémie, a-t-elle affirmé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Coronavirus