•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un premier cas confirmé dans une Première Nation du Nord de l’Ontario

Chargement de l’image

La Première Nation Eabametoong (Fort Hope) est située à environ 360 kilomètres au nord de Thunder Bay et est membre des Premières Nations Matawa.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un premier cas de COVID-19 est signalé dans une Première Nation isolée du Nord de l’Ontario, celle d'Eabametoong, au nord de Thunder Bay.

C'est ce qu'a indiqué sur Twitter le regroupement des Premières Nations Matawa.

Le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski, Alvin Fiddler, a réagi.

Je lance une demande urgente à l’Ontario et au Canada pour aider à répondre rapidement avec des trousses de tests supplémentaires, de l’équipement de protection et d’autres fournitures essentielles. Nous devons agir maintenant, a-t-il affirmé sur Twitter.

Également sur Twitter, l’ancienne ministre fédérale des Services aux Autochtones, Jane Philpott, maintenant conseillère spéciale en santé pour la Nation Nishnawbe Aski, a cité un médecin qui travaille dans la communauté, en soulignant que le poste de soins infirmiers de la communauté ne comprenait pas présentement les outils nécessaires pour faire face à la situation.

Dans une déclaration écrite, l'autorité de santé publique Sioux Lookout qu'elle répond aux défis constants des Premières nations à travers une équipe d'intervention de la COVID-19.

Les Premières nations ont un accès limité à des établissements médicaux, de l'équipement médical et à des professionnels. Au sein de toutes les Premières nations, il y a un risque que la propagation du virus soit amplifiée en raison du surpeuplement et du manque de ressources, affirme Dr. Natalie Bocking, médecin en santé publique pour l'autorité régionale.

Le médecin ajoute que les communautés, les conseil tribaux et les organismes régionaux se sont préparés et se mobilisent pour venir en aide au Chef Harvey Yesno de la Première Nation Eabametoong. Nous travaillons avec tous les paliers de gouvernement dans une tentative d'obtenir du matériel indispensable pour venir en aide à Eabametoong et d'autres Premières nations.

Avec des cas confirmés à Thunder Bay et à Sioux Lookout, qui desservent les Premières nations, celles-ci sont plus à risque selon l'autorité de la santé.

L'équipe d'intervention de la COVID-19 recommande de limiter les déplacements non-essentiels dans les communautés. Celles-ci surveillent les arrivées par voie terrestre et aérienne.

Dr. Bocking indique que prévenir la propagation du virus dans les Premières nations est la meilleure façon d'assurer leur sécurité continue.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !