•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Olympiques de Gatineau congédient leur entraîneur-chef

L'entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau Éric Landry.

Éric Landry lors de sa nomination comme entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau (archives).

Photo : Radio-Canada

Les Olympiques de Gatineau ont remercié leur entraîneur-chef Éric Landry après trois saisons complètes derrière le banc du club.

L’homme de 45 ans a passé huit saisons dans l’organisation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Dans le communiqué annonçant son départ lundi, les Olympiques indiquent prendre une nouvelle direction.

Pour moi, c’est une journée difficile parce que Éric, c’est un ami, a mentionné Norm MacMillan, le président de l'équipe, en entrevue téléphonique. Mais on a décidé en groupe, avec les actionnaires […] de changer nos dirigeants de hockey.

Ce dernier a lui-même annoncé la nouvelle à Landry, qui l'a acceptée comme un gentleman.

Landry était sous contrat jusqu’à la fin de la saison 2020-2021 . Lorsque la saison de la LHJMQ a été annulée, le Gatinois était en position pour mener les Olympiques à une 36e participation de suite aux séries éliminatoires.

Les Olympiques occupaient le 16e et dernier rang qui donne accès aux éliminatoires. L'équipe annoncera son nouvel entraîneur-chef mercredi, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

On veut avoir des gens très spécialisés dans l'équipe […] On met le paquet pour devenir l’organisation que les Olympiques doivent être, comme ils l’étaient dans le passé, a ajouté MacMillan, en donnant un aperçu des changements qui seront rendus publics.

Deux entraîneurs adjoints seront embauchés, comme un psychologue sportif, ainsi qu'un préparateur physique. Une personne dédiée s'occupera aussi de superviser l'éducation des joueurs.

Travail à temps plein, malgré les circonstances

Selon Norm MacMillan, les dirigeants des Olympiques travaillent d'arrache-pied pour préparer le repêchage de la LHJMQ, qui aura lieu virtuellement.

L'équipe gatinoise possède trois des cinq premiers choix. Cette situation privilégiée a poussé l'organisation à prendre une décision rapide pour son personnel d'entraîneurs. On voulait mettre toutes les bonnes personnes en place, a conclu MacMillan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Hockey junior