•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travailleurs de la santé parmi les 262 cas de COVID-19 en Nouvelle-Écosse

Stephen McNeil et Robert Strang devant un téléviseur fixé au mur.

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le Dr Robert Strang (droite), médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 5 avril 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Le nouveau coronavirus a infecté 262 personnes en Nouvelle-Écosse depuis le début de la pandémie, dont des membres du personnel des hôpitaux et des foyers de soins.

La province annonce dimanche avoir identifié 26 nouveaux cas de COVID-19 dans les 24 dernières heures.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Il y a maintenant six personnes atteintes de la COVID-19 qui sont hospitalisées en Nouvelle-Écosse, deux de plus qu’il y en avait samedi.

On compte 53 personnes rétablies après avoir contracté la maladie.

Cas d’infection dans des hôpitaux et foyers de soins

Deux cas de COVID-19 se sont déclarés au sein du personnel de deux hôpitaux, le Centre de santé IWK à Halifax et l’Hôpital Aberdeen de New Glasgow.

Un porte-parole de l’Hôpital IWK a indiqué que la personne atteinte est un travailleur de la santé. L’établissement fait enquête pour voir si des patients ont été exposés au virus.

Enseigne du Centre de soins de santé IWK, à Halifax.

Le Centre de soins de santé IWK, à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Wolf

L’entreprise néo-écossaise Shannex a annoncé dimanche que trois autres de ses employés avaient contracté la COVID-19 dans ses résidences de personnes âgées des Maritimes.

En Nouvelle-Écosse, une personne employée à la résidence Arborstone, à Halifax, et une autre à la résidence Harris Hall, à Dartmouth, ont été déclarées positives à la COVID-19. Au Nouveau-Brunswick, un autre employé de Shannex atteint par la maladie travaille dans une communauté de retraités à Quispamsis.

En Nouvelle-Écosse, on comptait déjà un cas de COVID-19 chez un travailleur du foyer de soins R. K. MacDonald, à Antigonish. Deux résidents et trois membres du personnel du foyer Magnolia, à Enfield, ont aussi contracté la maladie.

Les cas de COVID-19 par région

Des cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. La zone centrale, où se trouve notamment la capitale, Halifax, est celle qui compte le plus de cas confirmés, avec 175. On a recensé 38 cas dans l'ouest de la Nouvelle-Écosse, 25 dans le nord de la péninsule de Nouvelle-Écosse, et 24 au Cap-Breton.

Carte de la Nouvelle-Écosse avec le nombre de cas pour quatre zones.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nombre total de résultats positifs par secteur de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, dimanche 5 avril 2020.

Photo : NovaScotia.ca / NordNordWest (CC BY-SA 3.0)

Des 26 nouveaux cas annoncés dimanche, 21 sont de la région centrale, trois sont dans l’ouest, un dans le nord et un dans l’est de la province, c’est-à-dire la région du Cap-Breton.

Le secteur où se trouvent les personnes atteintes est déterminé par le lieu où l'échantillon a été prélevé aux fins d'analyse, et non par le lieu de résidence du patient, précise la province.

L’âge des Néo-Écossais qui ont contracté la COVID-19 va de moins de 10 ans à plus de 90 ans.

Environ 52 % des personnes atteintes sont des femmes et 48 %, des hommes.

Près de 10 000 tests de dépistage effectués

La Nouvelle-Écosse a maintenant effectué 9772 tests de dépistage au total : 9510 ont été négatifs et 262 positifs.

Robert Strang devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 5 avril 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Dès lundi, le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé Queen Elizabeth II (QEII), à Halifax, qui a déjà plus que triplé sa capacité d'analyse en une semaine, effectuera ces analyses 24 heures par jour, sept jours par semaine.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, a souligné dimanche que les autorités de santé publique entendaient à présent tester davantage dans les communautés où plusieurs cas ont été rapportés. Des cliniques mobiles seront établies à divers endroits.

Le Dr Strang a indiqué que la province voulait être certaine de ne pas oublier les individus plus difficiles à joindre dans des collectivités plus à l'écart, et venir en aide aux Néo-Écossais vulnérables.

Le bilan du coronavirus en Atlantique

En date du dimanche 5 avril, les quatre provinces de l'Atlantique recensent 602 cas de COVID-19, soit 43 de plus que samedi.

Il y en a 262 (+26) en Nouvelle-Écosse, 217 (+14) à Terre-Neuve-et-Labrador, 101 (+3) au Nouveau-Brunswick et 22 (inchangé) à l'Île-du-Prince-Édouard.

En Atlantique, 22 personnes sont hospitalisées : 6 au Nouveau-Brunswick, 6 en Nouvelle-Écosse et 10 à Terre-Neuve-et-Labrador. Aucun cas n’a nécessité une hospitalisation jusqu’à présent à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans les quatre provinces, 115 personnes qui ont contracté la maladie sont guéries, soit 53 en Nouvelle-Écosse, 28 au Nouveau-Brunswick, 28 à Terre-Neuve-et-Labrador et au moins 6 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Santé publique