•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : 83 cas confirmés en Abitibi-Témiscamingue

Une personne portant des gants prépare des éprouvettes pour des tests de dépistage.

Il peut s'écouler jusqu'à 4 jours actuellement en Ontario pour recevoir les résultats d'un test de dépistage.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Radio-Canada

En Abitibi-Témiscamingue, le nombre de cas confirmés de COVID-19 atteint 83, en augmentation de 7 par rapport à samedi.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue confirme que plus de 70 cas confirmés sont de Rouyn-Noranda.

D'ailleurs, des cas de contamination communautaire commencent à être observés dans la ville qui compte un foyer d’éclosion situé dans une résidence pour personnes âgées.

Pour freiner la propagation du coronavirus dans la région, le gouvernement a décidé d'installer des points de contrôle routiers autour de la MRC de Rouyn-Noranda pour surveiller les allées et venues des citoyens.

Seuls les déplacements essentiels sont autorisés.

Les quatre autres MRC de la région ont toujours moins de cinq cas, ce qui fait que le nombre exact n'est pas dévoilé par la Santé publique pour des raisons de confidentialité.

Aucun nouveau décès lié à la COVID-19 n'a été constaté. Deux personnes en sont mortes dans la région depuis le début de la pandémie.

13 personnes de la résidence pour personnes âgées Le Bleu Horizon à Rouyn-Noranda sont atteintes de la COVID-19, soit une de plus que samedi.

Le nombre de travailleurs de la santé atteint du virus reste à cinq.

23 personnes sont maintenant guéries de la COVID-19 dans la région

Le premier ministre François Legault a annoncé par ailleurs la prolongation de la période de confinement au Québec jusqu'au 4 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé