•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

494 cas de COVID-19 en Mauricie et Centre-du-Québec

Une personne portant des gants prépare des éprouvettes pour des tests de dépistage.

Une personne portant des gants prépare des éprouvettes pour des tests de dépistage.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Le nombre de cas de COVID-19 continue d'augmenter en Mauricie et au Centre-du-Québec, avec 63 nouveaux cas dimanche, portant le total à 494.

La Mauricie est toujours largement plus touchée, avec 431 cas, contre 63 cas pour le Centre-du-Québec.

Cas en Mauricie et au Centre-du-Québec

  • Arthabaska-et-de-l’Érable : 11
  • Centre-de-la-Mauricie : 166
  • Drummond : 45
  • Trois-Rivières : 178
  • Vallée-de-la-Batiscan : 15
  • Bécancour-Nicolet-Yamaska : 7
  • Maskinongé : 72
  • Haut-Saint-Maurice : 0

Un nouveau décès est recensé dans la région, portant le total à huit. Selon la direction régionale de la Santé, ce nouveau décès est survenu à l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville. Toutes les personnes qui ont succombé à la maladie étaient âgées de plus de 65 ans.

Le nombre de travailleurs de la santé contaminés par la COVID-19 a aussi encore grimpé. Alors que la région recensait 73 cas chez le personnel médical, c'est maintenant 80 travailleurs qui ont contracté la maladie.

Le CHSLD Laflèche de Shawinigan, un important foyer d'éclosion dans la région, compte aussi dix nouveaux cas, pour un total de 78 résidents et employés.

Du côté de l'usine d'Olymel, deux autres employés ont contracté le coronavirus, portant le total à 89.

Au total, la province compte maintenant 7944 cas de coronavirus.

Le premier ministre François Legault a d'ailleurs annoncé en point de presse que les entreprises et commerces non essentiels resteront fermés jusqu'au 4 mai.

Prime pour les travailleurs de la santé

Un arrêté ministériel, publié samedi après-midi, prévoit d'ailleurs des primes de 8 % pour les travailleurs de la santé qui sont directement en contact avec les patients atteints de la COVID-19.

Les autres travailleurs de la santé, eux, recevront une prime de 4 %.

Les syndicats dénoncent cette prime, octroyée en fonction du taux horaire, qu'ils jugent insuffisante.

Ils réclamaient plutôt un montant fixe pour tous les travailleurs. La Fédération de la santé et des services sociaux donne en exemple les préposés aux bénéficiaires dans les hôpitaux pour qui la majoration représente 0,89 $ de plus de l'heure.

Pour être équitable envers tout le monde, on devrait tous recevoir le même montant. En ce moment, tous les travailleurs de la santé, on entre travailler avec la peur au ventre, martèle la vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux, Marie-Line Séguin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus