•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus à l’Î.-P.-É. : pas le temps d'être rassurés, dit la Dre Morrison

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, le 3 avril 2020.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

La possibilité d'une transmission du coronavirus au sein de la communauté continue d'être au coeur des préoccupations des responsables de la santé publique à l'Île-du-Prince-Édouard.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de la plus petite province du Canada, avait averti la semaine dernière d'un tel risque.

Ce n'est pas le temps d'être rassurés, a-t-elle renchéri samedi après-midi. La ligne d'arrivée n'est nulle part à l'horizon.

L'Île-du-Prince-Édouard n'a recensé aucun cas d'infection au coronavirus dans les 24 dernières heures. La province compte toujours 22 cas confirmés de la COVID-19.

Mon inquiétude, c'est que certains Insulaires croient que nous sommes sortis du bois après une autre journée sans nouveaux cas et décident d'ignorer les mesures de santé publique, ce qui causerait une ouverture pour la propagation de ce virus meurtrier dans la communauté, a toutefois averti la Dre Morrison.

Si l'Île-du-Prince-Édouard vit une transmission communautaire généralisée, il sera très difficile de contenir le virus. Notre système de santé aura du mal à soigner ceux qui en ont besoin. Notre système entier aura des difficultés à maintenir les services essentiels, a-t-elle poursuivi.

Après avoir initialement observé des cas de la COVID-19 liés à des voyages, les trois autres provinces de l’Atlantique voient maintenant le virus se propager dans leurs communautés.

Samedi, la Dre Heather Morrison a rappelé qu’à Terre-Neuve-et-Labrador, près d’un grand nombre de gens ont attrapé la COVID-19 à un même endroit, dans une maison funéraire, faisant rapidement bondir le nombre de cas. Les 120 personnes infectées à cet endroit représentaient à un moment environ 75 % des cas de la province.

Six personnes guéries

À l’Île-du-Prince-Édouard, il y a désormais six personnes qui se sont rétablies de la maladie causée par le coronavirus, deux de plus qu'on en dénombrait vendredi.

Il y a aussi eu depuis vendredi 169 nouveaux tests de dépistage de la COVID-19 dont les résultats ont été négatifs.

Le bilan du coronavirus en Atlantique

En date du samedi 4 avril, les quatre provinces de l'Atlantique recensent 559 cas de COVID-19, soit 40 de plus que vendredi.

Il y en a 236 (+29) en Nouvelle-Écosse, 203 (+8) à Terre-Neuve-et-Labrador, 98 (+3) au Nouveau-Brunswick et 22 (inchangé) à l'Île-du-Prince-Édouard.

Il s’agit d’une hausse de 7,7 % par rapport aux chiffres signalés par les quatre provinces vendredi.

En Atlantique, 19 personnes sont hospitalisées : 4 au Nouveau-Brunswick, 4 en Nouvelle-Écosse et 11 à Terre-Neuve-et-Labrador. Aucun cas n’a nécessité une hospitalisation jusqu’à présent à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans les quatre provinces, 102 personnes qui ont contracté la maladie sont guéries, soit 50 en Nouvelle-Écosse, 28 au Nouveau-Brunswick, 18 à Terre-Neuve-et-Labrador et 6 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Île-du-Prince-Édouard

Santé publique