•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, et l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa en conférence de presse.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, et l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Photo : Radio-Canada

Le Manitoba confirme 12 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire, portant le total à 194.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Brent Roussin et l’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa en ont fait l'annonce lors de leur point de presse quotidien samedi.

De l'ensemble des cas détectés, 10 personnes sont hospitalisées, dont 6 aux soins intensifs. Depuis le début de la crise, 2 personnes sont mortes et 17 sont considérées comme guéries.

Parmi les personnes infectées dans la province, 14 sont des travailleurs de la santé, dont 12 travaillent à Winnipeg et 2 travaillent dans la région d'Entre-les-Lacs.

Cette statistique du personnel soignant inclut le cas du travailleur du Centre de santé régional de Selkirk et celui d’un employé de la maison pour personnes âgées Betel Home à Gimli annoncés plus tôt cette semaine, indique Mme Siragusa.

Elle ajoute que les tests ont été effectués pour les résidents de la maison pour personnes âgées à Gimli et qu’aucun cas n’y a été détecté.

Aucun résident n’a été déclaré positif pour COVID-19, lance-t-elle.

Ouverture de centres d'isolement

Les autorités sanitaires soulignent également l’établissement de centres d’isolement destinés aux personnes ayant besoin de soutien supplémentaire lorsqu'ils s'auto-isolent.

Ces centres incluront des espaces consacrés aux cas confirmés et d’autres espaces, séparés des premiers, pour des personnes non malades qui auraient été exposées.

« C’est pour aider des personnes qui ne peuvent pas s’isoler à la maison pour différente raison », dit le Dr Brent Roussin.

Le premier centre a été aménagé dans un hôtel de Winnipeg et commencera à accueillir des personnes ce week-end.

« Les gens qui seront dans ce centre auront accès à du personnel de soutien pour les accompagner et les aider pour certains besoins sanitaires », explique Mme Siragusa.

La province s'assurera d’offrir des services en français pour les personnes qui en feront la demande.

« Si vous avez besoin [de services en français], vous l’aurez, je vais m’en assurer », affirme-t-elle.

Insister sur la prévention

Le Dr Brent Roussin rappelle que le meilleur moyen de se protéger et de protéger les autres est de rester à la maison et pratiquer les mesures de distanciation physique, et de se laver régulièrement les mains.

« Si des gens portent un masque, ceci n'exclut pas de respecter les mesures de sécurité, dit-il. Le meilleure chose à faire est de rester à la maison. »

Afin de garder les enfants en activité et éviter la solitude, le Dr Roussin conseille aux parents de maintenir une communication virtuelle avec les proches et les amis.

Il indique que le Centre canadien de protection de l'enfance a mis à la disposition des parents des ressources numériques permettant de comprendre les bienfaits et les méfaits des réseaux sociaux et de certains contenus en ligne.

« Les enfants et les jeunes peuvent passer plus de temps en ligne, pour socialiser, jouer à des jeux, pour se divertir ou pour compléter l'apprentissage à domicile », note le Dr Roussin.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !